PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Palabres au port d’Owendo : le 1er ministre est descendu sur place

Palabres au port d’Owendo : le 1er ministre est descendu sur place

Le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale s’est rendu ce jour à la Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDDI) pour contrôler la mise en œuvre de l’application Sydonia World dont la mise en place depuis le 13 janvier dernier provoque des querelles entre la douane et les opérateurs économiques fâchés contre cette nouvelle reforme.

Lancé le 13 janvier dernier et géré jusqu’à la fin du contrat d’assistance par les experts de la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED), ce système informatisé permet de rendre plus efficace la gestion des opérations douanières en permettant aux usagers de faire des déclarations et de les suivre. Mais les opérateurs économiques sont réfractaires à ce changement.

« Les opérateurs économiques veulent contraindre le gouvernement à revenir sur l’ancien système qui leur permettait de manœuvrer en leur faveur au détriment des caisses de l’Etat », a confié à Gabonactu.com un responsable au ministère de l’Economie et des finances.


Le 1er ministre (bleu) dans les bureaux de la Douane au port © CG

Accompagné du ministre de l’Économie et des Finances, Jean-Marie Ogandaga et du ministre délégué, Sosthène Ossoungou Ndibangoye, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale s’est rendu tour à tour dans l’une des salles de formation et d’accueil permettant d’orienter, d’informer et d’assister les opérateurs économiques ; au bureau des inspecteurs des douanes afin de voir comment les déclarations sont traitées ; au centre informatique qui héberge l’ensemble des équipements (serveurs et base de mémoire) et enfin au bureau « NOIP ».

« Nous sommes là pour vous aider et pour améliorer l’efficacité du service public », a indiqué le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale à certains commissionnaires prenant part à la session de formation à l’utilisation de Sydonia World. Ces derniers ont, par ailleurs, exprimé leur satisfaction quant à cet outil notamment en ce qui concerne la dématérialisation du processus de dédouanement, et salué la disponibilité des formateurs.

« Sydonia World est un logiciel conçu par la CNUCED et utilisé dans près de 85 pays. Il présente un certain nombre d’avantages par rapport à l’ancien système : par exemple dès que les recettes sont liquidées par les douanes, elles sont prises en compte en temps réel par le trésor. Autres avantages : la dématérialisation, car les opérateurs ne sont plus en contact avec les inspecteurs des douanes et enfin l’amélioration de la gestion des régimes douaniers », a déclaré le directeur général des douanes, Dieudonné Lewamouho Obissa.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email