PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
Opération scorpion : la France dément la rumeur d’une prétendue demande d’explication de Paris

L’ambassadeur de France, Philippe Autié a indiqué que la France entend respecter la procédure judiciaire en cours dans l’affaire de détournement de fonds ou de blanchiment dans laquelle des Franco-gabonais seraient impliqués.

Reçu vendredi durant une audience par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, l’ambassadeur de France au Gabon, Philippe Autié a battu en brèche un message relayé à travers les réseaux-sociaux et repris par plusieurs médias. Celui-ci faisait état de supposées explications demandées par Paris à Libreville, au sujet des interpellations de Franco-gabonais dans l’affaire de blanchiment et de détournement de deniers publics.

« Nous avons eu l’occasion d’évoquer les questions consulaires liées à l’exercice par la France de sa protection consulaire vis-à-vis d’un certain nombre de compatriotes Franco-gabonais qui ont été récemment interpellés.J’ai indiqué au président que la France n’avait nullement l’intention sur le fond dans des procédures judicaires pour des soupçons ou accusations de détournement de fonds ou de blanchiment », a démenti M. Autié.


Au cours de cette audience, Ali Bongo Ondimba et son hôte ont également passé en revue les relations bilatérales dans tous les domaines, notamment économique, politique, défense et consulaire. Les deux personnalités se sont réjouies de l’amélioration de cette coopération bilatérale, notamment depuis un peu plus d’un an.

Lisa Mboui

RSS
Follow by Email