Exploitation forestière : Brainforest et RFM scellent un partenariat pour améliorer les conditions de vie des populations locales | GABONACTU.COM
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Exploitation forestière : Brainforest et RFM scellent un partenariat pour améliorer les conditions de vie des populations locales

Exploitation forestière : Brainforest et RFM  scellent  un partenariat pour améliorer les conditions de vie des populations locales

Le SE de l’ONG Brainforest Gabon, Marc Ona Essangui et le PDG de RFM  Dr Bernard Cassagne échangeant les documents au terme de la signe de partenariat le 5 mars à Libreville ©  Gabonactu.com

Le Secrétaire exécutif de l’ONG Brainforest Gabon, Marc Ona Essangui et le Dr Bernard Cassagne, Président directeur général (PDG) de  RFM, cabinet d’ingénierie forestière, ont signé jeudi à Libreville, une convention de partenariat pour améliorer les conditions de vie des populations impactées par les projets d’exploitations forestières au Gabon et dans d’autres pays africains.

Le partenariat impose aux deux structures  dont l’expertise est avérée dans la gestion durable de la forêt  de mutualiser leurs  efforts. Il prendra en compte les attentes des populations locales souvent marginalisées par les exploitants forestiers, conformément aux exigences du code forestier.


« Ce partenariat vise tout simplement à faire en sorte que nos deux structures  essayent de mutualiser les efforts pour intervenir de manière efficace, durable au profit des populations de nos forêts, au profit de nos populations pour que la gestion forestière soit  non seulement durable mais aussi au profit des populations africaines  que nous asseyons d’encadrer dans le cadre de nos activités », a déclaré M. Ona Essangui, signant le partenariat.

Le partenariat  s’articuler autour des projets. L’ONG Brainforest Gabon devait accompagner techniquement le groupe RFM à exécuter un certain nombre d’activités sur le terrain. L’exécution de celles-ci se fera d’une manière transparente suivant les avis des populations impactées par un projet d’exploitation forestière.

« Nous sommes convaincus que c’est sur le terrain que tout se joue. C’est avec de partenariats locaux que nous pourrons réussir là où  nos préoccupations sont les mêmes,  en dehors de notre métier de base qui est comment gérer nos forêts, comment faire en sorte que tous ces biens, ces services puissent être produits et valoriser ?, c’est  embarquer en même temps du développement local, du développement harmonieux, préserver les droits des populations locales, avoir un environnement qui bénéficie de ce développement et rechercher des équilibres », a expliqué de son côté Dr Cassagne.

Le partenariat entre Brainforest et RFM  n’est pas  le premier  du genre.  Les deux entités ont mis en place le 1er octobre 2018 « l’Agence Tracer » dans la Zone économique à régime privilégié (ZERP) de Nkok. Tracer assure la traçabilité du bois qui rentre et qui sort de la ZERP de Nkok .

« Nous avons trouvé une centaine d’opérateurs qui livraient le bois à Nkok. Le tri que nous avons fait en termes de contrôle, nous amène aujourd’hui à une quarantaine d’entreprises qui livrent le bois. C’est vous dire le caractère rigoureux pour essayer d’assurer la traçabilité du type de bois qui rentre à Nkok », a-t-il fait savoir.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle