PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Zimbabwe: les préservatifs chinois importés dans le pays seraient trop «petits»

Zimbabwe: les préservatifs chinois importés dans le pays seraient trop «petits»
Photo @ DR
Libreville, 4 mars (Gabonactu.com) – Les industriels zimbabwéens ont été invités par le ministère de la Santé à se lancer dans la fabrication des préservatifs. Les produits importés de Chine, qui ont la faveur des jeunes, ont un problème de taille. 
«Nous importons des préservatifs de Chine et certains se plaignent qu’ils sont trop petits». C’est le ministre zimbabwéen de la Santé, David Parirenyatwa, qui le dit, rapporte Newsweek. Pour régler le problème, estime-t-il, il faut développer une production locale.

«Nous faisons la promotion des préservatifs masculins et féminins. Les jeunes ont maintenant une marque de préservatif qu’ils aiment, mais nous ne les fabriquons pas», expliquait David Parirenyatwa aux acteurs du secteur privé en février 2018 lors du lancement d’une initiative de lutte contre le sida, selon des propos cités par NewsDay.

«Si vous voulez être un secteur qui compte, s’il vous plaît, fabriquez des préservatifs. (Actuellement), vous en importez de Chine, mais certaines personnes se plaignent que (ces condoms importés) sont trop petits. Vous devez donc être en mesure de produire vos propres préservatifs»

Des préservatifs qui répondent mieux aux besoin locaux
Les autorités zimbabwéennes souhaitent que les entreprises s’impliquent davantage dans la lutte contre le sida, notamment grâce une production locale de médicaments. Le gouvernement souhaite que le taux de prévalence atteigne zéro en 2030. Aujourd’hui, le Zimbabwe est l’un des pays les plus touchés par la pandémie. Environ 13,5% de la population est séropositive et 40.000 nouveaux cas sont enregistrés chaque année.

En attendant, les remarques du ministre de la Santé n’ont pas échappé aux entreprises exportatrices chinoises. L’une d’elles compte bien satisfaire sa clientèle zimbabwéenne. Selon Newsweek, Zhao Chuan, le patron de la Beijing Daxiang and His Friends Technology Co., a confié au South China Morning Post que son entreprise avait lancé une série d’études. Objectif : produire des condoms de toutes les tailles.

Source : geopolis.francetv.info
Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/zimbabwe-preservatifs-chinois-importes-pays-seraient-petits">
Twitter