PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Voyage au cœur d’Olam : mariage réussi entre Bolloré et Olam au nouveau port d’Owendo

Voyage au cœur d’Olam : mariage réussi entre Bolloré et Olam au nouveau port d’Owendo

Entrée principale du nouveau port d’Owendo @ Gabonactu.com

Owendo, 16 janvier (Gabonactu.com) – Dany Menga, responsable commercial de Gabon special economic zone (GSEZ) a soutenu mardi à l’occasion d’une visite de presse au nouveau port d’Owendo baptisé New Owendo international port (NOIP) que la collaboration avec le groupe français Bolloré dans la gestion de ce nouveau port se passe plutôt bien.

« Ce port est la propriété de GSEZ, une succursale d’Olam », a d’emblée déclaré M. Menga.

« A l’intérieur du port, il y a une co-activité parce que nous avons cédé toute l’activité des conteneurs entrée et sortie donc import et export à la compagnie Bolloré », a-t-il indiqué.

« Aujourd’hui c’est en un commun accord que GSEZ et Bolloré ont convenu d’exploiter ce port », a-t-il poursuivi. Peu avant l’inauguration du port en octobre dernier, Olam et Bolloré ont conclu un accord sous les auspices des autorités gabonaises sur la gestion de l’infrastructure.

Le groupe français menaçait de poursuivre les autorités gabonaises pour avoir autorisé Olam à construire son port dans un domaine où il détiendrait un titre foncier.

Selon les explications fournies aux journalistes, actuellement le quai du NOIP est long de 420 m. il est dédié au traitement des marchandises conventionnelles. Ce boulot est assuré par Bolloré. Par contre une extension sur 300 m  est en cours et le nouvel espace sera exclusivement exploité par GSEZ qui a d’autres projets dont la création d’un hub portuaire sous régional.

« En développant les infrastructures portuaires, le Gabon pourrait devenir un hub sous régional et développer l’économie locale », a ajouté M. Menga qui n’a pas trouvé d’inconvénient dans la collaboration avec Olam.

« Le fait d’avoir cédé la partie conteneurisée n’affecte en rien le développement de nos projets », a-t-il insisté en considérant qu’il n’est pas utile d’évoquer à chaque occasion l’existence d’un contentieux avec le groupe français.

Eudes Rinaldy Leboukou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/voyage-au-coeur-dolam-mariage-reussi-entre-bollore-et-olam-au-nouveau-port-dowendo">
Twitter