PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Voyage au cœur d’Olam : Awala une jungle transformée en une zone industrielle

Voyage au cœur d’Olam : Awala une jungle transformée en une zone industrielle

 

Awala, 17 janvier (Gabonactu.com) – Petite jungle il y a quelques années seulement, Awala est devenue une zone économique ou les populations locales travaillent dans une vaste palmeraie d’une surface de 6 500 hectares  ou dans l’huilerie construite par le groupe singapourien Olam dans leur petite bourgade située à plus de 100 km de Libreville.

 

Le  jeune Stéphane, ancien élève à la capitale ayant abandonné le lycée faute de soutiens financier, y travaille depuis 3ans quoique « le traitement du personnel  ne soit pas totalement celui que j’imaginais avant d’être employé », affirme-t-il dans un bref entretien sous la saveur de la palmeraie qui s’étend à perte de vue.

 

« La tâche est non seulement dure mais les salaires ne suivent pas, plus encore il vient parfois avec un retard », ricane-t-il le regard fixé vers l’horizon.

 

Ce jeune qui rêve d’une vie meilleur a, comme ses autres camarades signé un contrat avec Olam. Ce contrat lui permet d’engranger quelques billets de FCFA pour vivre et préparer l’avenir de sa petite famille.

« La présence d’Olam ici a apporté plusieurs choses non seulement dans ma vie mais aussi dans la localité, comme : l’emploi, le dispensaire, les écoles, les maisons pour les enseignants, les panneaux solaires  pour ne citer que cela », reconnait le jeune homme les pieds dans des bottes pour la sécurité.

 

1 036 gabonais travaillent au quotidien dans la palmerai en plein développement. 399 ont un contrat à durée déterminée (CDD) alors que 637 travaillent sous contrat à durée indéterminée (CDI).

 

L’Etat gabonais a en effet cédé un espace de 20 30 hectares. 32,5% de ce périmètre ont déjà été exploités.

 

La palmeraie est déjà rentrée en production. Une usine de fabrication d’huile de palme, construite au milieu de la plantation est opérationnelle depuis plus d’un an.

 

Awala n’est qu’une partie des plantations d’Olam au Gabon.

Eudes Renaldy Leboukou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/voyage-au-coeur-dolam-awala-une-jungle-transformee-en-une-zone-industrielle">
Twitter