PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Des vives interrogations suite à une partie de chasse dramatique à Ndendé

Des vives interrogations suite à une partie de chasse dramatique à Ndendé

Le département de la Dola est inondé des buffles et autres espèces sauvages protégées @ Gabonactu.com  

Libreville, 3 juillet (Gabonactu.com) – Un jeune chasseur de Ndendé, chef-lieu du département de la Dola dans la province de la Ngounié (sud du pays) aurait été chargé à mort lors d’une violente partie de chasse par un buffle blessé. Une autre version des faits non officielle parle d’une mort suspecte.

Le buffle a été retrouvé également mort non loin de la victime. Il s’agirait d’une partie de chasse qui aurait mal tourné.

Le chasseur s’appelait Jean Marie Mamboundou. Il était agent de liaison à la mairie de Ndendé. L’infortuné s’adonnait à la chasse à ses heures perdues.

Sa  disparition a défrayé la chronique depuis près de deux semaines dans la ville dite de « 9routes », une localité réputée mystérieuse.

Parti à la chasse pour un aller-retour comme d’habitude, Jean Marie n’est plus revenu. Plusieurs jours après, les parents inquiets ont vite pensé au pire. Ils ont mis à contribution  avec  l’autorisation de la gendarmerie de la localité un charlatan  Congolais nommé : « César » pour retrouver leur fils. L’Illuminé jouit d’une bonne réputation  dans la région. Il y a 4 mois, il  a  décanté un cas similaire  de disparition à Doussala (48km de Ndendé) grâce à ses pouvoirs.

Mais cette fois-ci, les choses ont tourné autrement. Le Nganga qui a pour surnom : « Mahoura » avait accusé (à tort ou à raison) certains vieux d’avoir pris en otage mystiquement  le chasseur.

Après plusieurs recherches dans la vaste  pleine proche du quartier « Yelo » dans le département de la Dola, le défunt  Jean Marie était invisible. Il sera retrouvé près de deux semaines plus tard en putréfaction  et calciné. Les hautes herbes ont été brulées pour faciliter des recherches. Selon les témoignages, le défunt calciné aurait été retrouvé avec son porte-munitions bien chargé et son arme calibre 12 à côté. Mais chose curieuse disent-ils, les cartouches n’ont jamais pris feu.

En plus d’après toujours des témoins, le corps du chasseur a été retrouvé à l’endroit où se déroulaient les cérémonies d’incantations initiées par le fameux nganga, nuit et jour. Des questionnements taraudent encore les esprits à Ndendé.

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/vives-interrogations-suite-a-partie-de-chasse-dramatique-a-ndende">
Twitter