PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Vers une harmonisation des finances publiques dans la CEMAC

Vers une harmonisation des finances publiques dans la CEMAC

 Photo de famille à la fin des travaux @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Plusieurs experts des finances publiques des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ainsi que leurs collègues de la RD Congo et de Sao Tomé & Principe ont adopté mardi à Libreville une feuille de route qui vise l’harmonisation des finances publiques dans la région afin de lutter efficacement contre la pauvreté grâce à une gestion plus transparente et efficace des ressources.

 

La feuille de route accompagné d’un plan d’action été adoptée au terme d’un atelier de deux jours tenu à l’Institut de l’économie et des finances (IEF) à Libreville les 16 et 17 novembre dernier. La rencontre a été présidée par le Commissaire de la CEMAC en charge du Département des politiques économique, monétaire et financière, Paul Tasong.

 

 

« Selon ce plan d’actions, il est prévu que chacun des six Etats (de la CEMAC, ndlr) ait transposé ces directives dans le corpus juridique national. Et l’horizon c’est le 31 décembre 2017 », a déclaré M. Tasong à la clôture des travaux.

 

 

Pour parvenir vers cet objectif, les participants à l’atelier de Libreville ont adopté une stratégie en trois axes dont le but primordial est de renforcer les capacités des praticiens des finances publiques de la région. Le premier axe vise une meilleure coordination des actions des partenaires au développement à savoir le PNUD, la Banque mondiale, le FMI, la Coopération française et bien autres pour permettre une meilleure harmonisation des actions et éviter un chevauchement entre ces partenaires.

 

 

 

Le second axe vise la création d’un réseau des praticiens des finances publiques de la CEMAC. Il s’agit de permettre aux acteurs des finances publiques de se rencontrer, de se concerter périodiquement afin de partager des expériences dans la mise en œuvre des directives communautaires sur l’harmonisation de ces finances. Les pays plus avancés doivent aider les autres à mettre en œuvre les reformes voulues par les directives communautaires.

 

 

Le dernier axe porte sur la mise en place d’un dispositif de formation en ligne des praticiens des finances publiques. L’IEF du Gabon a été choisie pour mettre en œuvre de ce dispositif qui sera utile pour tous les cadres de la sous région.

 

 

Le renforcement des capacités est une étape incontournable pour l’opérationnalisation du plan d’action de ce cadre harmonisé de gestion de finances publiques adopté par le Conseil des Ministres de la CEMAC.

 

 

Ces directives adoptées en 2011 portent sur le Code de transparence, les Lois de Finances publiques, le Règlement général de la comptabilité publique, la Nomenclature budgétaire de l’Etat, le Plan comptable de l’Etat et le Tableau des opérations financières de l’Etat.

 

Leur mise en œuvre intégrale permettra de lutter contre la pauvreté grâce à la mise en place des budgets plus simplifiés et plus transparents.

 

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/vers-une-harmonisation-des-finances-publiques-dans-la-cemac">
Twitter