PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

US : les lieutenants de Moukagni Iwangou quittent le navire devenu « Bongoïste »

US : les lieutenants de Moukagni Iwangou quittent le navire devenu « Bongoïste »

Jean de Dieu Moukagni Iwangou lâché par ses lieutenants de la première heure @ DR

Libreville, 30 mai (Gabonactu.com) – Trois principaux cadres de l’Union et solidarité (US) à défaut de s’offrir via une procédure judiciaire, le crane de leur président, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, ont unanimement décidé de quitter son parti devenu, selon eux pro-Bongo, leur ennemi politique juré.

 

Les trois cadres démissionnaires sont Anges Kevin Nzigou, 3ème Vice-président, Nicolas Nguema (4ème Vice-président) et Elza Ritchuelle Boukandou, présidente du Mouvement des jeunes upégistes (MJU).

 

Les trois démissionnaires ont adressé chacun une lettre de démission au Secrétaire général du parti, Parfait Kombila.

 

Tous dénoncent la décision du président de prendre  un virage à 180° en acceptant d’entrer dans un gouvernement du régime d’Ali Bongo Ondimba pour lequel le parti travaillait pour sa « destruction ».

 

Depuis la nomination de Moukagni Iwangou au poste de ministre d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur, « le parti est bongoïsé », a dénoncé Anges Kevin Nzigou dans sa lettre de démission. « Tous les vices que nous dénoncions sont désormais érigés en vertus de gouvernance », ajoute-t-il.

 

« Vous avez souillé le combat », a craché M. Nzigou s’adressant directement à son ancien président.

 

« Je me vois dans l’incapacité de poursuivre mon chemin politique à ses côtés car prônant des valeurs aujourd’hui différentes des miennes », notifie pour sa part le 4ème Vice-Président Nicolas Nguéma parlant de son désormais ancien président.

« Je ne laisserai jamais aucun espace de respiration politique au pouvoir en place, donc j’attaquerai toujours », a-t-il averti en ajoutant avoir préféré « l’appel du peuple » à « l’appel à la nation » auquel a répondu M. Moukagni Iwangou.

 

« Politiquement nous n’avons plus rien à faire ensemble », a de son côté enfoncé Elza Ritchuelle Boukandou, présidente du Mouvement des jeunes upégistes (MJU). La plainte pour demander la destitution de Moukagni Iwangou du parti portait la signature de cette dame de fer.

 

La semaine dernière, la justice a jugé irrecevable cette procédure ce qui a obligé les démissionnaires de partir « pour éviter de s’enfermer dans une longue querelle judiciaire sans fin », a expliqué à Gabonactu.com, le 3ème Vice-président Kevin Nzigou.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/us-lieutenants-de-moukagni-iwangou-quittent-navire-devenu-bongoiste">
Twitter