PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Une société française chassée du Gabon

Une société française chassée du Gabon

 

Libreville, 30 janvier (Gabonactu.com) – L’Etat gabonais a poliment chassé du pays la société française ADL qui gérait l’aéroport de Libreville en refusant de reconduire sa concession arrivée à terme après 30 ans d’exploitation.

 

Aéroport de Libreville (ADL) est en fait une société de droit gabonais mais s’appuyait sur un partenariat avec Egis Aiport Operation (groupe Egis) et l’Aéroport Marseille Provence, dans le cadre d’un des premiers PPP africains (Partenariat Public Privé). L’Etat gabonais, Air France sont entre autres les principaux actionnaires de cette société

 

Les français qui géraient l’aéroport depuis 30 ans ont tenté de renouveler l’accord mais le Gabon a bouché ses oreilles. Au contraire, le gouvernement a officiellement notifié à la société le non renouvellement de la concession objet du décret n°1071/PR/MACC du 05 Octobre 1988 portant concession de l’aménagement, de l’entretien et de l’exploitation de l’aéroport international Léon MBA  de Libreville, qui avait fixé un terme de 30 ans.

 

Dans une interview au journal en ligne Direct info, la ministre gabonaise des transports, Estelle Ondo a quasiment confirmé cette information en précisant que l’Etat veillera au respect des droits des gabonais qui travaillent dans la société.

 

Selon des informations non encore officielles, l’Etat gabonais céderait l’aéroport au groupe singapourien Olam. Ce géant de l’agroalimentaire qui se diversifie très rapidement au Gabon aurait soumis aux autorités gabonaises un plan très ambitieux qui ferait de Libreville un hub entre l’Asie et l’Afrique centrale. Olam se serait engagé à construire un autre aéroport sur la route nationale vers la zone économique de Nkok.

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. jean- jacques

    Bonne nouvelle bien fait pour cette société française depend 30 ans ils ne pensaientbpas à construire un aeroprt moderne et graqnd . leur seule preoccupation etait de racler des millions et transferer vers la France.

    C’Asie qui a l’amour des africains un pays comme le singapour est capable de transformer le pays à un pays moderne et bien developper en moins de 20 ans. tout ce que la France a su faire c’est exploiter le Gabon construir ou developpé zero.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/une-societe-francaise-chassee-du-gabon">
Twitter