PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Une marche à Libreville pour donner l’assaut final contre la polio au Gabon

Une marche à Libreville pour donner l’assaut final contre la polio au Gabon

Les marcheurs à hauteur du Lycée Paul Indjendet Gondjout @ Gabonactu.com

Libreville, 16 octobre (Gabonactu.com) – Plus d’une centaine de personnes ont marché dimanche sur le front de mer à Libreville pour sensibiliser et mobiliser la population contre la poliomyélite, une maladie handicapante, dont le Gabon souhaite éradiquer de son territoire à l’issue d’une nationale campagne de vaccination gratuite du 18 au 21 octobre prochain, a constaté un reporter de Gabonactu.com

 

La marche a été organisée par le Rotary Club sur une initiative du Rotary international, un des principaux partenaires mondiaux de la lutte contre la poliomyélite ou polio. Elle a mobilisé des responsables du ministère de la Santé, des représentants des organisations internationales (OMS, UNICEF…) et des citoyens lambda.

 

« En finir avec la polio », c’est le slogan qu’on pouvait lire sur la géante banderole qui ouvrait la marche. Le même slogan était imprimé en rouge sur les T-shirts et casquettes des marcheurs partis du Lycée Paul Indjendjet Gondjout à l’ancien hôtel Dialogue sur le boulevard du front de mer.

 

« Nous marchons pour sensibiliser et inviter les populations à participer massivement à la vaste campagne de vaccination contre la polio prévue du 18 au 21 octobre prochain », a déclaré le docteur Anne Marie Antchouet Ambourouet, Directrice générale de la Santé.

 

« Le Gabon s’est engagé dans un processus d’obtention d’un certificat de pays exempt de polio », a annoncé le médecin. Les données de la future campagne nationale de vaccination seront déterminantes pour obtenir ce certificat. Libreville table sur environ 300 000 enfants de 0 à 5 ans à vacciner en quatre jours. Environ 140 000 enfants sont localisés à Libreville, le reste se trouve à l’intérieur du pays.

« Nous visant une couverture vaccinale de 95% », a indiqué le docteur Antchouet Ambourouet.

 

La sueur dégoulinant de son front, après plus d’un kilomètre de marche, le docteur Raymond Yeni, spécialiste de la polio au Rotary Club a insisté sur la participation, à cette campagne, de toutes les familles vivant au Gabon.

 

« La vaccination concerne tous les enfants. Ceux des gabonais et ceux des communautés étrangères. C’est gratuit et sa sauve des vies », a martelé le docteur Yeni.

Les marcheurs avant de se séparer @ Gabonactu.com

« La vaccination est l’unique moyen de sauver les enfants d’un handicap à vie », a expliqué le médecin. « Il n’y a pas de chirurgie possible pour réparer un muscle attaqué par le poliovirus », a-t-elle poursuivi ajoutant que l’enfant attaqué peut avoir une insuffisance respiratoire et mourir.

 

La poliomyélite est une maladie très contagieuse provoquée par un virus (le poliovirus) qui envahit le système nerveux et qui peut entraîner en quelques heures des paralysies irréversibles. Depuis les années 60 cette maladie peut être prévenue grâce à des vaccins efficaces. Le programme  mondial visant à éradiquer la maladie par la vaccination est placé sous le contrôle de l’OMS.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/une-marche-a-libreville-pour-donner-lassaut-final-contre-la-polio-au-gabon">
Twitter