PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Un nouveau tsunami a balayé de nombreux patrons de la haute administration

Un nouveau tsunami a balayé de nombreux patrons de la haute administration

 

Libreville, 27 octobre (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a encore donné un grand coup de balai dans la haute administration publique en limogeant plusieurs cadres dont certains étaient considérés comme inamovibles.

 

Le tsunami s’est abattu au terme du conseil des ministres tenu ce vendredi dans la capitale. Le raz-de-marée a particulièrement ciblé des Secrétaires généraux des ministères, certains Directeurs généraux qui avaient échappé il y a un mois et de nombreux Présidents des conseils d’administration (PCA).

 

Les principales victimes les plus visibles sont Michel Mboutsou viré de la Direction générale de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) qu’il dirigeait depuis le premier mandat d’Ali Bongo Ondimba.

 

Guy Christian Mavioga a aussi été limogé de son juteux poste de président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de stabilisation et de péréquation (CAISSETAB). Porte parole de la majorité présidentielle, Guy Christian Mavioga ne figure même pas sur la liste des membres du comité de suivi du dialogue politique national d’Angondjè. Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qu’il a récemment qualifié de principal danger contre le Gabon avait déjà prononcé une fatwa contre lui. M. Mavioga a été accusé de cracher dans la soupe qui le nourri.

 

Dominique Oyinamono est également remercié. Il occupait les fonctions de Directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC).  Le Directeur général de l’Agence nationale des Bourses du Gabon (ANBG), M. Biviga a aussi été viré.

 

La vague a en revanche fait des heureux. Noël Mboumba, ex-ministre délégué à l’Economie a été promu DG de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA).

 

Son ancien collègue  Martial Rufin Moussavou, en chômage depuis sa sortie du gouvernement a été nommé président du Conseil d’administration de la Société équatoriale des mines.

 

Tous ces changements très nombreux figurent dans le communiqué final de la réunion du conseil des ministres. Chargé de rendre public ce communiqué, le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement n’a pas pu lire tous les noms de tous les promus, il a indiqué que la suite sera publiée par voie de presse.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/un-nouveau-tsunami-a-balaye-de-nombreux-patrons-de-la-haute-administration">
Twitter