PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Un gigantesque bourbier sur la nationale N°1 aux portes de Libreville choque les gabonais

Un gigantesque bourbier sur la nationale N°1 aux portes de Libreville choque les gabonais

Le bourbier d’Andem sur la nationale N°1 © DR

Un gigantesque bourbier sur la route nationale N°1 précisément à Andem à environ 60 km de Libreville choque les gabonais qui se disent être couverts de honte par les dernières images qui inondent la blogosphère.

Les images diffusées à souhait laissent voir deux camions porte container renversés dont un container coincé sur la cabine d’un autre camion lui-même planté dans le bourbier. Sur la scène plusieurs autres camions en difficulté. Une niveleuse à la peine. Des passagers dépités par l’immense piège à ciel ouvert.


De part et d’autres, des longues files créées par les véhicules plantés dans le triste décore.

On rappelle que le 17 octobre dernier, l’ex ministre des Travaux publics, Justin Ndoundangoye avait lancé les travaux visant à racler les crevasses et les bourbiers qui compliquent la circulation sur cette route notamment sur le tronçon Nkok, Ntoum et Kango (PK 80). Le coût des travaux était estimé à 900 millions de FCFA.

Le tronçon concerné fait partie de la Transgabonaise, la route qui doit relier Libreville à Franceville dans le sud-est du Gabon.  

Le Gabon a conclu un Partenariat public privé (PPP) avec la Société autoroutière du Gabon (SAG), filiale du groupe Méridiam et ARISE pour reconstruire cette route longue de 780 km. La date du lancement des travaux n’est pas encore connue. Le calvaire des automobilistes peut encore durer longtemps.

La route nationale N°1 est une route ultra vitale pour le Gabon. C’est la première source de ravitaillement de la capitale en denrées alimentaires. Il est l’unique voie terrestre de sortie et d’entrée dans la capitale.

Daniel Etienne

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn