PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Un train percute un camion et tue le chauffeur vers Franceville

Un train percute un camion et tue le chauffeur vers Franceville

Le camion benne après l’accident © DR

Libreville, 25 avril (Gabonactu.com) – Un train minéralier appartenant à la société indienne Nouvelle Gabon mining (NGM), spécialisée dans l’exploitation du manganèse, a violemment percuté jeudi vers 13 heures un camion benne à un passage à niveau et tué le chauffeur du camion, ont rapporté des témoins à Gabonactu.com.

L’accident s’est produit sur le tronçon du chemin de fer ouvert par la société indienne. Le train minéralier est parti de Libreville avec une vingtaine de wagons naturellement vides. Le conducteur du train a débranché ses wagons au dépôt de manganèse de la compagnie où ils doivent être chargés de minerais de manganèse. Le conducteur a ensuite amorcé le départ des deux locomotives qui tractaient le train vers Franceville pour une série d’entretiens (vidange et complément de gasoil).

Arrivé au passage à niveau de la route Franceville-Moanda, le conducteur aperçoit un camion benne assurant le transport du manganèse de la carrière de NGM vers le dépôt. Le camion semblait être en stationnement sur la voie ferrée. Malgré les klaxons, le camion n’a pas bo

La locomotive après l’accident © DR

ugé. Incapable de s’immobiliser les deux locomotives ont violemment percuté le camion dont le conducteur est mort sur le champs.

C’est le premier accident d’une telle gravité depuis l’ouverture il y a moins de 5 ans de ce nouveau tronçon de rails qui traverse la route très fréquentée de Franceville à Moanda.

NGM est la 2ème compagnie qui exploite le manganèse dans le Haut Ogooué. Sa production expérimentale de 300 tonnes il y a quelques années est en pleine croissance. Elle pourrait atteindre 2 millions de tonnes dans quelques années, selon les prévisions de l’entreprise.

La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français Eramet est la doyenne de la production du manganèse dans la région. Basée à Moanda, COMILOG, avec ses 5 millions de tonnes par an actuellement, vise une production de 6 millions de tonnes par an dans une très brève échéance.

Le Gabon qui rêve de devenir le premier producteur de manganèse dans le monde dispose d’un 3ème producteur. Il s’agit d’un opérateur chinois basé à Ndjolé à 225 km de Libreville. L’entreprise chinoise table sur un transport de son minerai par le fleuve Ogooué de Ndjolé jusqu’à Port-Gentil où elle envisage de construire une jetée vers la mer.

Carl Nsitou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com