PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Total Gabon sous la menace d’une grève

Total Gabon sous la menace d’une grève

Siège social rénové de Total Gabon sur le front de mer à Libreville @ archives Gabonactu.com

Port-Gentil, 18 juin (Gabonactu.com) – Les salariés de la compagnie pétrolières Total Gabon ont adressé une demande à l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) l’autorisant à déposer un préavis de grève auprès de leur employeur après l’échec des négociations en interne, a appris un reporter de Gabonactu.com.

 

Les assemblées générales décisives organisées du 23 au 25 mai dernier sur les sites Cap Lopez, PG2, Anguille marine, Torpille marine et à la base de Port-Gentil ont permis aux salariés de constater l’échec des négociations internes menées pendant près d’un mois.

 

 » Le procès verbal signé le 8 mai 2018 témoigne d’un manque de volonté de la part de la direction générale à prendre en compte nos attentes dans le cadre de la restructuration de la société « , explique un délégué du personnel.

 

Au sortir de la cession d’une partie de ses actifs à Perenco l’année dernière, Total Gabon s’est, en effet, lancée dans une mue que les dirigeants estiment nécessaire pour la survie de la société.

 

La mise en place d’une nouvelle entité juridique et un nouveau système de rémunération constituent les points clés de cette restructuration qui ne rencontre malheureusement pas l’assentiment des travailleurs.

Ces derniers exigent en effet plus d’explications avant d’adhérer au Groupement d’intérêt économique (GIE) que propose la direction générale.

 

Les salariés rejettent par ailleurs le nouveau système de rémunération tout en exigeant le maintien de l’ancien système.

 

Les désaccords lors des négociations ont également porté sur l’octroi des bonus, notamment pour les futures cessions partielles d’actifs et la vente du patrimoine immobilier de la société.

 

Les travailleurs disent ne pas comprendre le rejet de ce point par leur employeur alors même qu’ils ont bénéficié de ce bonus lors de la cession d’actifs en avril 2017.

 

La prime de performance, la démobilisation des employés des sites vers la base, la situation des prestataires, la situation de la clinique médicale, voilà d’autres points inscrits dans le cahier de charges des salariés.

Ces derniers disent avoir constaté  » avec beaucoup de regrets, que la direction n’a pas la volonté de faire évoluer les négociations pour trouver un consensus « , écrivent-ils dans le procès-verbal de synthèses des assemblées générales.

 

Au terme des assemblées générales tenues dans les différents sites pétroliers de Total Gabon, les travailleurs ont donc décidé de s’en remettre à l’ONEP, leur syndicat, pour le dépôt d’un préavis de grève auprès de leur direction générale.

 

A 91,99% les salariés ont opté pour la démarche menant à l’arrêt de l’activité pour contraindre leur employeur à des concessions.

 

L’ONEP approuve cette démarche et son Secrétariat général annonce la notification imminente d’un préavis de grève à la direction de Total Gabon. La direction de Total Gabon n’a pas encore communiqué sur les pourparlers engagés avec son personnel.

 

Total Gabon est l’opérateur historique du secteur pétrolier au Gabon. Il a longtemps été le leader de la production pétrolière avant de céder ce fauteuil à Perenco qui a racheté en 2017 plusieurs champs pétroliers matures du groupe français.

Vital Mbourou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Yabo

    « A 91,99% les salariés ont opté pour la démarche menant à l’arrêt de l’activité pour contraindre leur employeur à des concessions. »

    92%… des votants, qui étaient environ 50 en tout le jour du vote, sur les centaines d’employés de la compagnie. Une représentativité par forcément assurée, donc.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/total-gabon-menace-dune-greve">
Twitter