PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Total Gabon : la grève est suspendue après 11 jours de bras de fer

Total Gabon : la grève est suspendue après 11 jours de bras de fer

Total Gabon a été touché par une grève de 11 jours @ DR

Port-Gentil, 19 juillet (Gabonactu.com) – L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a adressé jeudi une note circulaire à tous les salariés de Total Gabon pour annoncer la suspension de la grève déclenchée le 9 juillet dernier pour des revendications salariales.

 

Selon la note datée du 19 juillet 2018 dont Gabonactu.com a obtenu une copie, l’ONEP annonce la « suspension » de la grève « dès ce jour » et la reprise du travail dès ce vendredi entre 6h30 et 7h30 dans toutes les installations où opère Total Gabon à savoir les sites pétroliers et la base de l’entreprise.

 

Le syndicat n’a pas indiqué si un accord sur l’objet du litige a été trouvé avec l’employeur. L’ONEP qui semble avoir capitulé, invite cependant les travailleurs de Total Gabon à rester mobiliser et prêt à relancer la grève pour épuiser les 4 jours restant du préavis de 15 jours déposé sur la table de l’employeur.

 

Dans son préavis de grève du 25 juin dernier, l’ONEP avait conditionné le retour à la sérénité dans l’entreprise après la satisfaction totale des préalables et des points de droit revendiqués par les salariés suite à la cession de plusieurs sites pétroliers de Total Gabon à Perenco et au plan de redéploiement de l’entreprise.

 

Parmi les préalables il y a l’évolution des carrières, la classification socioprofessionnelle, le paiement du 13ème mois, le bonus programme 4 C&, l’élaboration d’un nouveau système de rémunération, le groupement d’intérêt économique, le paiement d’un bonus partiel de cession des actifs, la mutation du personnel des sites vers la base, la prime de panier, l’évolution des primes sur le Cap Lopez et la prime de responsabilité.

 

Concernant les points de droit, les salariés dénoncent la  violation le décret du 26 mars 2016 sur l’emploi des expatriés, la violation de la loi N°20 du 15 janvier 2008 sur la mise à disposition du personnel et la mis en place d’un plan de départ négocié.

 

L’ONEP a, dans un récent communiqué, accusé Total Gabon d’entraver le droit de grève en procédant au recrutement des personnels extérieurs pour remplacer les grévistes.

 

Total Gabon est l’opérateur historique du secteur pétrolier au Gabon. Il a longtemps été le leader de la production pétrolière avant de céder ce fauteuil à Perenco qui a racheté en 2017 plusieurs champs pétroliers matures du groupe français.

Vital Mbourou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/total-gabon-greve-suspendue-apres-11-jours-de-bras-de-fer">
Twitter