PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Si tu tentes, tu nous trouves sur ton chemin (Jean-Rémy Yama )

Si tu tentes, tu nous trouves sur ton chemin (Jean-Rémy Yama )

Jean Rémy Yama, président de Dynamique unitaire@Gabonactu.com

Libreville, 11 juillet (Gabonactu.com) – Les syndicats unis dans Dynamique unitaire ont promis au Gouvernement de les trouver sur son chemin si jamais il applique les mesures d’austérité prises la semaine dernière en vue de relancer l’économie, au cours d’une assemblée générale tenue mercredi à  Awendjé.

« Si tu tentes, tu nous trouves sur ton chemin« , a prévenu Jean Rémy Yama, président de Dynamique unitaire.

Par ailleurs, Jean Rémy Yama  et les responsables des syndicats affiliés à Dynamique unitaire ont appelé les travailleurs gabonais de tous les secteurs et leurs proches parents à la mobilisation générale.

Au fond de l’image, le dispositif policier mis en place pour « accompagner » Dynamique unitaire@Gabonactu.com

Ils demandent en plus aux travailleurs d’être prêts pour « l’action » le moment venu.

Cet avertissement solennel lancé par les syndicats unis à l’endroit du Gouvernement et du chef de l’État Ali Bongo Ondimba est une réponse aux mesures d’austérité prises par le Gouvernement pour, semble-t-il, juguler la grave crise qui mine le Gabon.

Le puissant dispositif policier qui a été mis en place pour dissuader les syndicalistes n’a pas empêché ces derniers à faire usage de leur liberté de parole.

Simon Ndong Edzo, vice-président de Dynamique unitaire, Marc Ona Essangui de la Société civile, Olivier Makaya du Syprocom et plusieurs autres syndicalistes ont précédé Jean Rémy Yama à la tribune en tenant à peu près le même discours.

Les fonctionnaires étaient mobilisés au Plateau sportif d’Awendjé@Gabonactu.com

Le Gouvernement a décidé unilatéralement de mettre en application une batterie mesures que les Gabonais jugent impopulaires et suicidaires, et qui, selon eux, contribueront à relancer l’économie gabonaise aux dont les indicateurs sont depuis plusieurs mois au rouge.

Parmi ces mesures figurent la réduction des salaires de plus 650  000  FCFA, le gel des avancements, le gels des concours, la mise au chômage des agents de la main d’œuvre non permanente, la mise en retraite anticipée des agents qui tomberaient malades sur une longue période et ceux de plus 60 ans.

Mardi, la Coalition pour la Nouvelle République de Jean Ping a fait une déclaration musclée pour rejeter ces mesures d’une part et attribuer la responsabilité de la dérive du Gabon à l’amateurisme des dirigeants actuels.

La semaine dernière, l’Union nationale de Zacharie Myboto et le FAR du professeur Léon Mbou Yembi étaient montés au créneau pour rejeter ces mesures.

Léon Mbou Yembi, unique opposant Gabonais à n’avoir jamais travaillé avec les Bongo, a même proposé que les gouvernants rapatrient au Gabon l’argent qu’ils auraient planqué dans les paradis fiscaux.

 

Précieux Koumba

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/tentes-trouves-chemin-jean-remy-yama">
Twitter