PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Tentative présumée d’assassinat : Moubamba accuse la galaxie Jean Ping avant de se raviser

Tentative présumée d’assassinat : Moubamba accuse la galaxie Jean Ping avant de se raviser

Bruno Ben Moubamba, ancien vice-premier ministre@Photo d’archives@DR

Libreville, 2 août (Gabonactu.com) – L’ancien vice-premier ministre d’Ali Bongo Ondimba, Bruno Ben Moubamba a accusé la galaxie Jean Ping d’avoir tenté de l’assassiner avant de se raviser une heure plus tard, dans des publications laconiques et inextricables à la fois, sur les réseaux sociaux.  

« J’ai échappé à une tentative d’assassinat programmé (des réseaux Ping) au rassemblement de Dynamique Unitaire. Je dois mon salut au sang-froid et à la vigilance de ma sécurité. Je ne ressens aucune amertume envers les auteurs de ce forfait et je remets mon âme à Dieu. ’’Père, pardonne leurs, ils ne savent pas ce qu’ils font’’ », a publié Bruno Ben Moubamba dans un premier post.

Très vite récupéré par les medias, la publication assassine a fait le tour du monde.

Mais par miracle, celui qui croit être l’ennemi de tous les Gabonais revient à la charge une heure plus tard, groggy, en se ravisant dans un poste qui montre des signes visibles de vertiges.

« Oui, j’ai bien échappé ce 2 octobre 2018 à une tentative d’assassinat lors de l’AG de Dynamique unitaire par des agitateurs infiltrés. L’objetif ? Créer le chaos lors de cette Assemblée Générale. Les auteurs de ces faits ne sont pas identifiés à cette heure contrairement à notre première déclaration », a indiqué Bruno Ben Moubamba.

Sans attendre, des réactions acerbes d’indignation ont plu sur la toile comme une pluie de pierres sur le « plus grand coureur » du Gabon. Parmi elles, celles d’Ecric Thino Oyouma et Kuchiki Byakuy.

« Toujours dans tes allégations bidons… Tu as été chassé comme le ’’saligot’’, malpropre que tu es… Ils n’ont pas voulu d’un ténébreux comme toi là où les hommes de lumière se retrouvent. Personne ne veut ta peau si ce n’est ton dermatologue. Tu es dans une série d’intrigues où tu devrais en principe avoir peur uniquement de toi-même cat tu es ton propre assassin… », a publié le premier.

BBM durant son humiliant bizutage @ Gabonactu.com

L’autre internaute a simplement suggéré que Bruno Ben Moubamba aurait fait un sacré rétropédalage dans le futur.

« BBM si tu n’existais pas il aurait fallu t’inventer pour apporter la distraction dans la politique », a commenté Kuchiki Byakuya.

S’étant rendu compte de sa bêtise, l’ancien membre du gouvernement a retouché sa publication pour une mouture finale. « Oui, j’ai bien échappé ce 2 août 2018 à une tentative d’assassinat lors de l’AG de Dynamique Unitaire par des agitateurs infiltrés. L’objetif ? Créer le chaos lors de cette Assemblée Générale.. Les auteurs de ces faits ne sont pas identifiés à cette heure contrairement à notre premiere déclaration », a-t-il ajusté sans revoir l’orthographe d’ ’’objectif’’ dans les deux moutures.

Bruno Ben Moubamba voit dorénavant la mort et ses assassins partout. Le 30 avril dernier, il accusait son ancien chef, Emmanuel Issoze Ngondet, premier ministre Gabonais, de vouloir le trucider. Il a porté les mêmes accusations sur Yves Fernand Manfoumbi, un autre ancien ministre, chassé du gouvernement, mais qui fait profil bas depuis.

Selon de sources dignes de foi, l’ancien vice-premier ministre a été hué et chassé de la réunion des syndicalistes.

Son comportement et son langage versatiles seraient les déclencheurs de la colère des badauds, a-t-on appris.

 

Précieux Koumba

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/tentative-presumee-dassassinat-moubamba-accuse-galaxie-jean-ping-de-se-raviser">
Twitter