PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

SUCAF pourrait limoger 80 employés à Franceville

SUCAF pourrait limoger 80 employés à Franceville

Des ouvriers de SUCAF Gabon en mai 2015 lors d’une grève qui avait provoqué des graves pertes à la société  @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La société SUCAF Gabon serait sur le point de limoger environ 80 agents pour des raisons économiques, a appris Gabonactu.com de source bien informée.
Quelques 7 cadres de la société de production de sucre basée entre la ville de Franceville et Moanda dans la province du Haut Ogooué, précisément au village Ouellé, seraient sur la liste des partants. 14 agents de maitrise sont aussi ciblés par ce dégraissage qui serait déjà en cours de négociation avec les délégués du personnel. Une cinquantaine d’ouvriers rempliront bientôt les rangs de chômeurs si ce licenciement est concrétisé.

Contactée par Gabonactu.com, la direction n’a donné une aucune réponse concernant ce plan social qui résulterait de la crise économique en cours dans le pays.sucaf

Créée en 1975 sous le nom de SOSUHO (société sucrière du Haut-Ogooué), avec un capital de 500 millions de Frs CFA, cette entreprise est passée sous le contrôle du groupe BGI-Castel depuis 1999 avec un capital de 4 milliards de Frs CFA.
Elle exploite sur environ 5 000 hectares, deux variétés de cannes entrant dans la fabrication du sucre. La « ACO », pour son jus abondant et la « B46 » pour sa bagasse ; composante énergétique nécessaire au produit fini.
SUCAF Gabon emploie actuellement 400 employés. Sa dernière récolte de canne à sucre aurait permis de produire 21 000 tonnes de sucre contre des prévisions de 27 000 tonnes. Le sucre de SUCAF est en priorité livré à la Société des brasseries du Gabon (SOBRAGA), une autre filiale au Gabon du groupe BGI Castel.

 

Daniel Etienne

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Mr Engandji clark

    vu la situation actuelle du licenciement économique de cette société pourquoi limoger 80 employé tandis que la société est sous le régime de protectionnisme c est à dire pas de concurrence alors il est inexplicable cette société à un un problème avec l innovation les machines sont obsolescentes manque de formation bon en bref il couvre le pays pas Asse

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/sucaf-pourrait-limoger-80-employes-a-franceville">
Twitter