PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE

Le stade d’Oyem officiellement inauguré par Ali Bongo

Le stade d’Oyem officiellement inauguré par Ali Bongo
image_pdfimage_print

Ali Bongo Ondimba visitant le stade d’Oyem @ Gabonactu.com

Oyem, Gabon ( Gabonactu.com ) – Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a inauguré lundi le stade flambant neuf d’ Oyem, chef lieu de la province du Woleu-Ntem (nord ) où se déroulera  les matchs de la poule C comptant pour la phase finale de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football  (CAN Total, Gabon 2017) dont le coup d’envoi sera donné samedi prochain à Libreville. 

 

Le stade d’Oyem a été baptisé  » Engong Stadium », désignant le stade des immortels en langue locale Fang. Il a été construit en 12 mois  par la société chinoise Shanghai construction  Group ( SCG). Il compte 20500 places. Le joyau architectural surplombe les villages  ( Sougoudzap, Abang et Koumassi ), situés à 17 km de la commune d’ Oyem.

 

 » Je pense que le public va être gratifié, assit dans les bonnes conditions; tout est fait pour qu’il y ait des bons matchs« , s’est réjoui le numéro un Gabonais. Il s’est par ailleurs réjoui de la bonne qualité de la pelouse et toute l’infrastructure dans l’ensemble avant d’appeler les populations à réserver un accueil chaleureux aux équipes qui y évolueront.

 

Pendant près de deux semaines, Engong Stadium abritera les matchs  du groupe C. Il s’agit notamment des sélections du Maroc, de la Côte d’ Ivoire, du Togo et de la République démocratique du Congo  ( RDC ). Sur ce stade, les matchs vont démarrer le 16 janvier prochain.

 

Avant la coupure du ruban symbolique, le stade a été béni par une prière œcuménique ayant associée toutes obédiences religieuses (chrétiens catholiques, protestantes, églises de réveil et les musulmans). Des prières d’usage devant permettre le bon déroulement de la compétition.

 

Tout en lançant un appel à l’hospitalité  légendaire des Gabonais,  Ali Bongo a par la suite déploré  les menaces de boycott et de sabotage exercées depuis plusieurs mois par certains activistes gabonais proches de l’opposition.

 

 » Nos frères africains nous ont fait confiance, une attitude de boycott non seulement n’est pas digne au regard de notre Nation, la fierté nationale et ce n’est pas en boycottant qu’on montre sa grandeur« , a fait comprendre Ali Bongo Ondimba qui reste  très confiant sur le bon déroulement de la Can Total, Gabon 2017 dans l’ensemble. La compétition continentale se déroulera sur 4 sites à savoir : Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem.

 

Le Notable 

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *