PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les Souverainistes disent non aux élections législatives

Les Souverainistes disent non aux élections législatives

Photo @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le parti des Souverainistes – Ecologistes qui soutient Jean Ping a, dans une déclaration dont Gabonactu.com a obtenu une copie, dit « niet » aux prochaines élections législatives que vient de reporter la Cour constitutionnelle par manque d’argent.

 

« Le parti Souverainistes-Ecologistes dit clairement non aux élections législatives d’Ali Bongo le perdant de l’élection présidentielle d’août 2016 », affirme le parti dans sa déclaration signé de son président, Francis Hubert Aubame.

 

« Dans un jeu bien orchestré par le pouvoir, l’opposition sortira de ces législatives divisée, car ce sera pour Ali Bongo l’occasion de concéder le nombre le plus important des députés de l’opposition à un parti de son choix pour désigner par la suite le leader de ce parti comme nouveau chef de l’opposition », soupçonnent les Souverainistes.

 

« A supposer que par miracle nous puissions avoir la majorité de députés et ainsi être en mesure d’imposer un premier ministre, il faut savoir qu’Ali Bongo restera le patron, puisque l’article 51 de la constitution lui confère la totalité du pouvoir exécutif de sorte que les dispositions de l’article 28 alinéa 2 qui dit que le gouvernement dispose de l’administration et des forces de défense et de sécurité ne sont qu’une clause de style », fait remarquer le parti.

 

« En d’autres termes la constitution gabonaise ne permet pas la cohabitation comme on l’entend en France où le premier ministre dispose d’un vrai espace de pouvoir que lui reconnait la loi fondamentale française. Nous ne devons pas comparer ce qui n’est pas comparable », insiste le texte.

 

Les Souverainistes dans la même déclaration réaffirment leur soutien à Jean Ping et saluent sa récente tournée en France, en Belgique et aux USA « pour faire connaître la situation du Gabon et amener nos partenaires à reconnaître sa victoire ».

 

Avant de clore notre propos, l’occasion nous est donnée de saluer ici le grand travail politique fait par le président Jean PING en France, en Belgique et aux Etats-Unis pour faire connaître la situation du Gabon et amener nos partenaires à reconnaître sa victoire.

 

« Le combat est difficile, mais il n’est pas impossible, la victoire est presque là, nous devons poursuivre la résistance et tourner le dos à ceux qui préfèrent la facilité », conseillent les Souverainistes lançant un appel aux militants de l’opposition.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/souverainistes-disent-non-aux-elections-legislatives">
Twitter