PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

SOGATRA met fin au calvaire du transport urbain à Franceville

SOGATRA met fin au calvaire du transport urbain à Franceville

Un bus de SOGATRA amorçant la pente du quartier Saint- Hilaire-Nouveau Marché à Franceville @ Gabonactu.com

Franceville, Gabon (Gabonactu.com) – Les tracasseries auxquelles étaient confrontées les populations de Franceville pour se déplacer d’un point à un autre de la ville ne sont plus qu’un lointain mauvais souvenir. Depuis le 25 janvier dernier, la Société gabonaise de transport (SOGATRA) a lancé ses activités dans la capitale provinciale du Haut-Ogooué (Sud-Est), au grand bonheur des usagers.

 

 
Finies les files d’attente et encombrements montres des populations devant les taxis à Franceville. Six (6) bus climatisés de SOGATRA assurent le transport des usagers sans difficulté aucune. Tous les jours jusqu’ à 20 heures, des centaines des altogovéens trouvent désormais leur compte. Les faramineux tarifs (1000 FCFA, 2000 FCA ou 3000 FCFA, selon la distance) imposés par les taximen n’ont plus droit de cité. Peu importe le trajet, l’usager de SOGATRA débourse seulement 100 FCFA.

 

 

« Je dis merci à ya Ali de nous avoir envoyé SOGATRA ici », se réjoui Thérèse, une commerçante qui arrive dorénavant à temps au marché sans contrainte pour vaquer à ses occupations quotidiennes. Même sentiment de joie pour Cédric, élève en classe de terminale C au lycée d’Excellence de Franceville. « Avant c’était difficile pour espérer arriver à l’heure à l’école, parce qu’il y a insuffisance de taxi dans la ville. Aujourd’hui on ne se plaint plus », indique le futur bachelier.

 

 

Les bus de 14 mètres de longueur disposent chacun de 83 places dont 53 assises. La desserte est assurée sur 4 lignes en partant du carrefour central de la ville : « Potos ». Il s’agit du parcours Potos-Mbaya long de 7 km, Potos-Amissa (7km), Potos-quartier Sable (6,5km) et Potos-Yené (6km). Contrairement à Libreville, les bus de SOGATRA respectent les heures de rotation et les usagers ne souffrent pas d’impatience. Les taximen qui faisaient la pluie et le bon temps dans la ville de Pierre Savorgnan de Brazza ne sont plus que l’ombre d’eux même. SOGATRA ayant arraché les ¾ des clients.

Même à la nuit tombée, les bus de SOGATRA ne désemplissent pas comme ici au quartier Sable @ Gabonactu.com
Même à la nuit tombée, les bus de SOGATRA ne désemplissent pas comme ici au quartier Sable @ Gabonactu.com

 

 

Selon un des responsables locaux de SOGATRA à Franceville, la société de transport étendra sous peu sa desserte sur l’ensemble du Haut-Ogooué et de la province voisine, l’Ogooué-Lolo. Il y aura 15 bus qui seront déployés en direction de Bongoville, Akiéni, Mounana, Lastourville et Koula-Moutou. Tout un programme pour rendre paisible le transport des populations du cru avec le recrutement de six autres chauffeurs qui devaient intervenir très prochainement, indique-t-on. Le service de maintenance « préventive et curative » quant à lui est à pied d’œuvre pour toujours maintenir opérationnel les moyens roulants.

 

 

 

Le transport des personnes par SOGATRA dans le chef-lieu du Haut Ogooué ne se fait pas sans difficulté. L’on signale plusieurs vandales qui causent du tort non seulement à la société de transport mais aussi aux usagers. Ces délinquants s’adonnent à cœur joie en détroussant les clients de leurs biens pendant le parcours. Plusieurs plaintes sont enregistrées. SOGATRA dit rassurer ses clients pour sa détermination à endiguer le phénomène avant qu’il ne prenne de l’ampleur.

 

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/sogatra-met-fin-au-calvaire-de-transport-urbain-a-franceville">
Twitter