PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

SMILE : des soins médicaux au profit de 400 000 enfants au Gabon

SMILE : des soins médicaux au profit de 400 000 enfants au Gabon

 

Le coordonnateur général des affaires présidentielles, Nourredin Bongo Valentin a procédé mardi au lancement officiel du programme de soins médicaux initié pour les enfants (SMILE)  destiné à dépister 400 000 enfants de problème nutritif, dentaire et optique à travers le pays.

Chose promise, chose due. C’est du moins ce qu’on peut dire du programme de soins médicaux initiés pour les enfants (SMILE), annoncé le 31 décembre 2019, lors du discours à la nation du président Ali Bongo Ondimba.

En effet, le mercredi 12 février dernier, le programme SMILE a débuté au lycée public d’Owendo, site choisi pour son lancement. Le coordonnateur général des affaires présidentielles, Nourreddin Bongo Valentin s’est d’ailleurs rendu sur les lieux ce mardi 18 février où il a trouvé des praticiens indiens et locaux à pied d’œuvre. à ses côtés les ministres en charge de la Santé et de l’Education nationale, Dr Max Limoukou et Pr. Patrick Mouguiama Daouda, ainsi que des représentants de l’ UNICEF et de l’organisation mondiale de la Santé.


« Les soins consistent à vérifier la santé oculaire, la santé dentaire mais également la santé nutritionnelle de nos enfants », a confié Mme Allogho Eko, Coordonnateur adjoint du Comité de lutte contre le Sida, membre de l’équipe de soins, qui a par ailleurs souligné la nécessité d’une telle initiative pour des enfants scolarisés.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_20200218_112055_1-1024x413.jpg.

« Il est difficile de voir le corolaire entre la bonne santé et les bons résultats scolaires. Lorsque par exemple un élève à mal aux yeux, ça veut dire qu’il ne pourra pas bien lire au tableau, ça pourra jouer sur son apprentissage, notamment lorsqu’il veut réviser à la maison. Ou alors supposons qu’en plein cours, il ait une rage dentaire, il se tord de douleur parce qu’il a mal. Ça peut avoir un effet négatif sur le rendement scolaire. Il peut aussi avoir une carence en fer. Nous vérifions aussi s’ils sont la quantité requise en fer », a-t-elle expliqué.

Pour la présidence de la République, il s’agit de la concrétisation d’une des priorités du chef de l’Etat, qui est d’offrir de meilleurs soins de santé à la jeunesse. « La jeunesse est une priorité pour notre pays. Le tout c’est de ne laisser personne de côté, c’est de rester dans cette priorité du chef de l’Etat qui est d’offrir une meilleure santé à la jeunesse à travers le Programme SMILE qui est de donner le sourire aux enfants », a confié Mr Ella Ekogha, porte-parole de la présidence de la République.

Le programme Smile est destiné à 400 000 élèves de 6 à 18 ans inscrits dans les écoles publiques sur l’ensemble du territoire national. Ils auront droit gratuitement à des lunettes, des médicaments, des consultations, des bilans de santé et à des conseils favorisant une vie saine.  L’objectif, est de dépister tous les élèves du Gabon et leur fournir des soins oculaires, dentaires et nutritionnels gratuits, d’une part et identifier les problèmes existants qui peuvent affecter la santé des enfants d’autre part, d’ici fin 2020.

Lisa Mboui

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email