PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Sécurité alimentaire : Biendi Maganga Moussavou présente une nouvelle stratégie de développement agricole

Sécurité alimentaire : Biendi Maganga Moussavou présente une nouvelle stratégie de développement agricole

Le ministre de l’agriculture,  Biendi Maganga Moussavou exposant le potentiel agricole du Gabon le 10 avril à Akanda, au nord de Libreville  © Gabonactu.com

Libreville, 10 avril (Gabonactu.com) – Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’alimentation chargé de la mise en œuvre du programme GRAINE, Biendi Maganga Moussavou, a présenté mercredi au nord de Libreville, la nouvelle stratégie du développement agricole devant contribuer fortement à assurer la sécurité alimentaire au Gabon dans trois ans.

Pour la mise en œuvre sans anicroche de cette stratégie, la ministre de l’agriculture a convié les partenaires sociaux à s’impliquer au projet novateur. Dans un langage franc, les acteurs de la société civile, les représentants des confessions religieuses, les responsables des plateformes agricoles, les coopératives et les agro-industriels ont posé des questions pertinentes.

La stratégie intègre quatre zones agricole à forte productivité qui vont être mises en place dans les prochains dans les provinces de l’Estuaire, Franceville, Ngounié et Woleu-Ntem.
Lesdites zones vont, selon Biendi Maganga Moussavou, «régler les problèmes de chaines de valeurs, le problème d’accès au foncier, le problème d’intégration des petits agriculteurs dans une dynamique qui implique les entrepreneurs et agroindustriels en mettant en place dans un même endroit, la recherche et développement.

Les contraintes qui obèrent le développement de l’agriculture au Gabon, sont entre autres l’indisponibilité du foncier agricole, conflit Homme/Faune, l’exode rural, difficultés de financement et d’accès au marché et la faiblesse de la logistique.

Il y aura également sous peu la mise en place d’un laboratoire de sécuritaire alimentaire avec un spectre large d’analyses biologiques, et des structures de transformation et le stockage des produits agricoles.

Egalement attendu très prochainement dans la mise en œuvre de cette stratégie, l’implantation de l’Agence du développement agricole du Gabon (ADAG) sur le site historique du Centre d’appui technique à l’hévéa culture (CATH) situé à Akanda, au nord de Libreville, lequel est doté d’un laboratoire ultra-moderne pour faire tous les travaux de recherches et d’analyses pédologiques.

Le Gabon dépense chaque année plus de 450 milliards de FCFA pour importer les denrées alimentaires. La nouvelle stratégie agricole permettra de réduire à l’horizon 2022 cette dépendance de 50%, indique-t-on.

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/securite-alimentaire-biendi-maganga-moussavou-presente-nouvelle-strategie-de-developpement-agricole">
Twitter