PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les salaires des « gagne-petits » ne seront jamais réduits (Ministre de la fonction publique)

Les salaires des « gagne-petits » ne seront jamais réduits (Ministre de la fonction publique)

Ali Akbar Onanga Y’Obegue, ministre de la Fonction publique le 12 juillet 2018 @ Gabonactu.com

Libreville, 12 juillet (Gabonactu.com) – Le ministre de la Fonction publique, Ali Akbar Onanga Y’Obegue, a dans une conférence de presse ce jeudi à Libreville annoncé que les salaires des personnes qui perçoivent moins de 650 000 FCFA ne seront jamais réduits.

 

« Les salaires en dessous de 650 000 FCFA ne seront jamais réduits. Nous ne toucherons jamais au point d’indice », a martelé le ministre.

 

« C’est une ligne rouge à ne pas franchir, selon les instructions fermes que nous avons reçu de son excellence monsieur le président de la République, Ali Bongo Ondimba », a-t-il précisé démentant par la même occasion les affirmations de Jean Remi Yama, président de Dynamique unitaire, la plus grande centrale syndicale des fonctionnaires.

 

« Ils font dans la division. Après la réduction des salaires de plus de 650 000 FCFA, ils toucheront ceux qui perçoivent moins. Raison pour laquelle nous devons nous lever dès maintenant », a expliqué M. Yama mercredi lors d’une assemblée générale aux allures d’un meeting.

 

Dans sa décision du 21 juin dernier, le gouvernement a brutalement décidé de réduire le train de vie de l’Etat en annonçant entre autre les salaires de 5 à 15% les fonctionnaires qui perçoivent plus de 650 000 FCFA. Il a aussi décidé de geler les recrutements, les avancements et les reclassements. Les fonctionnaires atteints par la limite d’âge de 60 ans doivent automatiquement aller à la retraite. Ceux qui souffrent d’une maladie paralysante doivent automatiquement être mis à la retraite anticipée.

 

L’objectif du gouvernement est de réduire la masse salariale de 710 milliards de FCFA actuellement à 400 milliards de FCFA par an d’ici 3 ans.

 

Pour parvenir à un tel taux, le gouvernement a aussi décidé d’auditer le fichier de la solde et les effectifs de la fonction publique d’où l’opération de mise des salaires du mois de juillet 2018 sur bon de caisse. Dynamique unitaire a rejeté toutes ces mesures et promet de descendre dans la rue pour empêcher le gouvernement de les mettre en œuvre.

 

Ali Akbar Onanga Y’Obegue a tenté de convaincre l’opinion que ces mesures sont salvatrices pour la fonction publique et pour le pays. Les ressources dégagées permettront d’investir donc de créer des emplois et relancer l’économie actuellement mal en point.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/salaires-gagne-petit-ne-seront-jamais-reduits-ministre-de-fonction-publique">
Twitter