PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Rumeurs d’Ebola à Port-Gentil : des échantillons envoyés par hélicoptère au CIRMF

Rumeurs d’Ebola à Port-Gentil : des échantillons envoyés par hélicoptère au CIRMF

Le ministère gabonais de la Santé a annoncé dans un communiqué que plusieurs échantillons prélevés dans le bateau dont le commandant de bord est décédé malgré sa prise en charge et auprès de ses occupants hospitalisés à Port-Gentil ont été envoyé par hélicoptère au Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF).

« Des prélèvements de fluides biologiques des malades, de l’eau potable, des eaux usées, des restes de nourriture trouvés à bord du bateau, de même que l’écouvillonnage des conduites d’air conditionné ont été réalisés. Tous ces échantillons seront analysés par le Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF) », précise le communiqué lu par le ministre de la Santé, Max Limoukou.

« Il a été procédé à l’évacuation du navire, à sa désinfection et à la mise en observation des autres membres de l’équipage dont trois (03) ont été finalement hospitalisés pour des symptômes divers (hoquet, fatigue, diarrhée), mais sans aucune fièvre », ajoute le communiqué.


Le texte du gouvernement gabonais précise que le Sandra Tide, un bateau de type Crew boat, servant à approvisionner les plateformes pétrolières, est parti de Douala le 21 octobre 2019 à destination de Pointe-Noire au Congo.

Le 24 octobre 2019, il a émis des signaux de détresse au large des côtes gabonaises, d’où l’intervention des autorités maritimes qui a permis d’évacuer le Capitaine du navire et son adjoint qui se trouvaient dans une situation sanitaire critique.

A bord du navire, il y avait huit (08) membres d’équipage dont deux (02) de nationalité Philippine (le Commandant de bord et son adjoint), cinq (05) de nationalité Camerounaise et un (01) de nationalité ghanéenne.

Le Capitaine du navire est rapidement décédé. Son adjoint est hospitalisé dans le coma au service de réanimation de l’hôpital de Ntchengue.

Après ces cas, les rumeurs sur la présence des cas d’Ebola dans la capitale économique du Gabon courent dans la ville et sur les réseaux sociaux.

« Le ministre de la Santé a réuni une cellule de crise en présence du Représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) le 26 octobre 2019 à l’issue de laquelle il a été décidé de dépêcher le même jour, sur Port-Gentil, une équipe d’intervention rapide. A son arrivée, cette dernière a intégré l’équipe de crise multisectorielle mise en place par le Gouverneur de la province de l’Ogooué Maritime », indique le communiqué.

Seuls les résultats du laboratoire du CIRMF préciseront l’origine infectieuse ou non des troubles dont souffre l’équipage du Sandra Tide, selon le gouvernement gabonais qui promet informer les populations aussi régulièrement que possible.

Carl Nsitou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin Escort * WP Theme *

live tv

* eskişehir escort * sefamerve * ankara escort