PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Rose Christiane Ossouka Raponda retourne dans le « bwiti »

Rose Christiane Ossouka Raponda retourne dans le « bwiti »

Rose Christiane Ossouka Raponda, nouvelle ministre de la Défense nationale © DR

Libreville, 30 janvier (Gabonactu.com) – Rose Christiane Ossouka Raponda, proche de Patience Dabany la mère du président Ali Bongo Ondimba toujours en convalescence au Maroc a été préférée à Etienne Massard Makaga Kabinda pour tenir les casernes militaires du Gabon pendant l’absence du président de la République.

 

La nouvelle ministre de la Défense devient de facto la nouvelle coqueluche du gouvernement. Après 5 ans passée à la tête de la mairie de Libreville, elle retrouve de fort belle manière les délices du gouvernement; le « bwiti » qu’elle avait déjà intégré à l’arrivée d’Ali Bongo au pouvoir. Elle avait été bombardée, à la surprise générale, ministre du Budget et des comptes publics, un poste très convoité.

 

Militante du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) cette femme attirante est rentrée dans l’histoire du pays en devenant en 2014 la première femme élue maire de Libreville. Son passage à la tête de la plus grande municipalité du pays a été marquée par l’arrivée de la société Averda qui a démontré qu’il est possible de rendre Libreville propre malgré une note très salée : 16 milliards de FCFA de dette en moins de 5 ans.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/rose-christiane-ossouka-raponda-retourne-bwiti">
Twitter