PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Révision constitutionnelle : Le Sénat contre la prestation de serment des hauts cadres devant le Président de la République avant leur entrée en fonction

Révision constitutionnelle : Le Sénat contre la prestation de serment des hauts cadres devant le Président de la  République avant leur entrée en fonction

Le Palais du Sénat Gabonais à Libreville @ DR

Libreville, 4 janvier (Gabonactu.com) – En session extraordinaire  depuis le 30 décembre dernier,  les sénateurs ont adopté jeudi  le projet de révision constitutionnelle en apportant un profond toilettage  sur certaines dispositions  dont celle devant obliger  certains  hauts cadres du pays nommés aux fonctions  de ministres, commandants en chef et autres, de  prêter serment devant le Président  de la République avant leur entrée en fonction

 

« La Haute chambre du Parlement a jugé inopportun le maintien des prestations de serment devant le Président de la République pour certains emplois supérieurs tel que cela a été mentionné dans le projet soumis à la révision », a confié à Gabonactu.com une source autorisée.

 

Le texte a été adopté en  des termes quasi identiques à ceux de l’Assemblée nationale qui l’avait déjà voté le 12 décembre dernier. Les Sénateurs ont apporté quelques amendements tant sur la forme que le fond. Par exemple, l’harmonisation du mandat des élus locaux à celui des Sénateurs (6 ans) renouvelable et non l’inverse. Dans le projet de révision constitutionnelle adopté par l’Assemblée nationale, le mandat des sénateurs tout comme celui des élus locaux est réduit à 4 ans.

 

L’on s’achemine alors vers la tenue d’un congrès où les deux chambres réunis vont adopter définitivement le projet de loi  conformément aux dispositions constitutionnelles.  Le congrès pourrait avoir lieu le 15 janvier prochain, date indiquée pour la fin de la session extraordinaire du parlement bicaméral gabonais.

 

Ce projet de révision constitutionnelle est très controversé. L’opposant estimé qu’il renforce les pouvoirs du Président de la République, au même titre qu’un Roi.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/revision-constitutionnelle-le-senat-contre-la-prestation-de-serment-des-hauts-cadres-devant-le-president-de-la-republique-avant-leur-entree-en-fonction">
Twitter