PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Réapparition d’Ali Bongo : le silence inquiétant de ses détracteurs

Réapparition d’Ali Bongo : le silence inquiétant de ses détracteurs

Le Chef de l’Etat  Ali Bongo Ondimba saluant la présidente de la cour constitutionnelle après la cérémonie de prestation de serment du ministre de la défense tenue à Rabat au Maroc le 12 février   © DCP

Libreville, 13 février (Gabonactu.com) – Le Président Ali Bongo Ondimba, victime d’un AVC le 24 octobre 2018 à Riyad en Arabie Saoudite, semble recouvrer de mieux en mieux sa santé, au regard de son apparition, non plus sur une chaise roulante, mais sur les deux jambes durant la cérémonie de prestation de serment du ministre d’Etat à la défense nationale, Rose Christiane Ossouka Raponda, qu’il a présidée personnellement mardi à l’ambassade du Gabon à Rabat au Maroc, où il poursuit sa convalescence.

La sortie médiatique mardi d’Ali Bongo, presque en pleine forme, semble doucher les velléités inavouées de ses détracteurs. Plus de supputations. Dans les réseaux, c’est le calme plat. Les adversaires du numéro un gabonais seraient désormais résignés sur ce qui ressemble à un fait accompli.


Ali Bongo donnant des instructions à ses proches collaborateurs © DCP

Donné pour mort puis inapte à diriger le Gabon, Ali Bongo est bel et bien vivant mais encore malade. Les stigmates laissés par l’AVC, sont plus ou moins visibles sur sa vue et sa locution désormais audible. Toutefois, sa rééducation se déroule bien. Le chef de l’Etat n’est plus sur une chaise roulante. Il est dorénavant  debout et marche avec une béquille. Il a salué tous ses visiteurs avec sa main droite qui semblait paralyser.

Dans une vidéo diffusée sur Gabon 1ère, chaine de service public, le Président Ali Bongo Ondimnba s’est révélé aux commandes du pays. Il a discuté en marge de la cérémonie de prestation de serment du ministre de la défense, avec Marie Madeleine Mbourantsuo sur la tenue de l’audience solennelle de rentrée de la cour constitutionnelle attendue depuis le mois de janvier. Celle-ci pourrait se tenir au mois de mars prochain, en sa présence.

Sydney IVEMBI

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

3 Commentaires

  1. aubame ondo

    TRÈS FRANCHEMENT, JE SUIS EXACERBE ET IL ME VIENT A L’ESPRIT UN QUESTIONNEMENT. POURQUOI? POURQUOI AUTANT D’ACHARNEMENT CONTRE LA PERSONNE D’ALI? POURQUOI AUTANT D’ANIMOSITÉ POUR UN COMPATRIOTE DONT L’ETAT CLINIQUE AURAIT PLUS SUSCITE NOTRE COMPASSION AU DÉTRIMENT D’UNE INCONSTANCE PERNICIEUSE APPELANT DE JOURS COMME DE NUIT A SON ÉLIMINATION PHYSIQUE? L’IMAGINATION DÉBORDANTE QUI FRÔLE LA NAUSÉE DEVIENT MONNAIE COURANTE JUSTE PAR DÉSIR DE NUISANCE VOLONTAIRE EN L’ENCONTRE DE CET HOMME QUI DIEU A EPARGNE DE PASSER DE VIE A TRÉPAS. VOUS N’Y PARVIENDREZ PAS POUR UNE SIMPLE ET UNIQUE RAISON. VOUS N’AVEZ JAMAIS APPORTE DES PREUVES PALPABLES DE VOS HONTEUSES ALLÉGATIONS TIRÉES A LA RAMASSE. C’EST A CHAQUE PUBLICATION DES IMAGES OU DES VIDÉOS D’ALI QUE L’ON VOIT APPARAÎTRE DES SPÉCIALISTES EN INFOGRAPHIE, EN DÉCRYPTAGE D’IMAGE ET DE VIDÉOS. ILS DEVIENNENT DES JOURNALISTES D’INVESTIGATION SCRUTANT TOUS LES DIFFÉRENTS RECOINS DE LA SALLE RETENUE POUR LE CÉRÉMONIAL. AUCUNE IMAGE ÉMANANT DES DÉTRACTEURS D’ALI N’A JAMAIS FAIT L’OBJET D’UNE QUELCONQUE DIFFUSION PARCE QU’ILS N’EN ONT PAS ÉVIDEMENT. PRESSENTEZ AU PEUPLE GABONAIS UN SEUL INDICE, UNE SEULE DÉMONSTRATION DE L’EXISTENCE DE SA DÉPOUILLE DANS UNE MORGUE OU REPOSERAIT SON CORPS AVANT TRANSFERT AU GABON. CETTE VUE DE L’ESPRIT DONT VOUS AVEZ SEULE LA MAGIE N’EXISTE NULLE PART. VOUS NE L’AVEZ PAS. PENDANT QUE VOUS VERSEZ DANS LA DIVAGATION, LE CAMP ALI VOUS PROUVE LE CONTRAIRE DE VOS OBJECTIFS CONTRE SA PERSONNE. ET VOUS EN PROFITEZ POUR EN FAIRE VOS ANALYSES D’ARRIÈRE BOUTIQUE. POUR RAPPEL, TOUT CE QUI SE DIT DE SATIRIQUE SUR L’ETAT DE SANTE D’ALI A TOUJOURS ÉTÉ UN AMAS DE MENSONGES FORGE DE TOUTE PIÈCE. MÊME LES MÉDIAS INTERNATIONAUX LES PLUS SÉRIEUX NE S’AUTORISENT PAS DE TELLES ÉLUCUBRATIONS,DE CRAINTES DE PASSER POUR MÉDIAS MENSONGES. MAIS VOUS QUI N’ETES RIEN DU TOUT, SAUF TECHNOCRATES EN DIFFAMATION COMPLEXE, VOUS TRANSFORMEZ EN RAILLERIE LA SANTE D’UN HUMAIN MORTEL COMME TOUT LE MONDE D’AILLEURS. EN CONVOQUANT L’APOSTROPHE DE JULES RENARD QUI DISAIT »NOUS AVONS QUELQU’UN QUE NOTRE MORT ARRANGERAIT » MAIS BERNARD LACROIX RENCHÉRIT DE BIEN BELLE MANIÈRE QUE « LA MORT C’EST JUSTE UN EXAMEN OU TOUT LE MONDE EST REÇU ».

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter