PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Des religieux sur les installations d’Olam

Des religieux sur les installations d’Olam

Les religieux ont posé pour la postérité au terme de la visite guidée Des religieux © Com CDMM


Libreville, 14 février (Gabonactu.com) – Les leaders des confessions religieuses (acteurs du développement), se sont rendus mercredi sur les installations de groupe agro-industriel Olam -Gabon,   localisées dans le nouveau port d’Owendo et la Zone économique à régime privilégié (ZERP) de Nkok.

La délégation était conduite par le président des organisations de la société civile, Dieudonné Minlama Mintogo. Elle était composée des représentants des Églises éveillées, ceux de l’Eglise protestante et des musulmans, qu’accompagnaient certains membres du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG).

Des religieux manifestations leur curiosité à la ZERP de Nkok, située à 27km de Libreville © Com CDMM

Les hommes de Dieu ont tour à tour visité le New Owendo International Port (NOIP), un port moderne ayant une Pompe Room, et l’expansion de 300 m du linéaire du quai. Dans la ZERP de Nkok, les visiteurs ont découvert avec joie la zone résidentielle, les usines de fabrication de batterie de voiture (Société Sheng Rong), de transformation du bois (société Solid Wood), et de production d’eau (Société Eau Origen Pure). La visite a pris fin par une prière effectuée par les différentes confessions religieuses.

«Nous avons découvert qu’il y’a dans notre pays des entreprises dont nous ne savons que le nom, mais souvent nous ne savons pas ce qui se passe à l’intérieur de ces entreprises. Nous en sommes émerveillés. Parce que nous pensons que nous sommes sur la voie du développement », a déclaré M. Augustin Bouengone, président de l’Eglise évangélique du Gabon (EEG).

Pour Abdoul-Fattah Monbakala, Imam, et conseiller du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, grand Raïs des musulmans du Gabon, « Olam est un don de Dieu pour nous au Gabon ; en tant que religieux je dis que c’est un don que Dieu a voulu faire au Gabon ».

Selon Dieudonné Minlama Mintogo, président des organisations de la société civile, « après la presse et les organisations de la société civile, nous avons aujourd’hui les confessions religieuses ; car elles jouent un rôle très important dans le Gabon notamment dans la lutte contre la pauvreté et, c’est également un grand véhicule d’information et de communication. Comme disent les chinois, n’ont droit à la parole que ceux qui ont droit à la parole. Cette visite d’importants leaders religieux permettra de rapporter fidèlement, ce qui se fait ici. Car c’est toujours bien de juger de loin mais c’est encore meilleur de toucher du doigt».

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/religieux-sites-dolam">
Twitter