PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Relations UE/Gabon : les négociations se poursuivent (Représentant)

Relations UE/Gabon : les négociations se poursuivent (Représentant)

Helmutz Kulitz durant son discours le 9 mai dernier à Libreville @ UE

Libreville, 13 mai (Gabonactu.com) – L’Ambassadeur, chef de délégation de l´Union européenne au Gabon, Helmut Kulitz, a affirmé dans une déclaration à Libreville à l’occasion de la journée de l’Europe le 9 mai dernier que les négociations entre le Gabon et l’Union européenne (UE) se poursuivent.

 

« Lors des élections présidentielles en août dernier, le Gabon a invité l’Union européenne à accompagner les élections en tant qu’observateur, une offre que nous avons considérée et appréciée comme l’expression de la confiance dans nos relations bilatérales », a rappelé le diplomate européen.

 

« Depuis, nous continuons d´être engagés avec nos partenaires gabonais dans un dialogue, visant à renforcer et, si nécessaire, rééquilibrer nos relations afin qu´elles puissent évoluer », a-t-il soutenu.

 

Helmut Kulitz a fait cette déclaration à sa résidence lors d’un cocktail offert aux diplomates et corps constitués du Gabon. Dans l’assistance se trouvait des officiels gabonais ainsi que Jean Ping et Raymond Ndong Sima, tous deux,  anciens candidats à l’élection présidentielle d’août dernier.

 

M. Kulitz n’a dit aucun mot sur le rapport de la mission d’observation de l’UE qui a été vivement applaudi par les partisans de Jean Ping comme la preuve de la victoire de leur candidat à cette élection mais méprisé voir mal apprécié par le pouvoir qui a accusé les observateurs de l’UE d’être parti au-delà de leur mandat.

 

La publication de ce rapport a entraîné une guerre de communiqué entre l’UE et le gouvernement gabonais. Libreville a même menacé de rompre les relations avec cette institution dont il n’est pas membre.

Une vue des officiels présents à la cérémonie @ UE

« Nous sommes convaincus que nos relations ont encore beaucoup de potentiel d’évolution, basé sur des intérêts communs et une vision commune sur certaines questions de la politique internationale, tel que la lutte contre le terrorisme, le changement climatique, les migrations illégales, ou le trafic illicite de ressources naturelles et espèces protégées », a soutenu M. Kulitz.

 

Le diplomate encourage le Gabon à participer à la négociation d’un accord post-Cotonou. M. Kulitz estime que ce futur accord  « constitue une importante opportunité pour renforcer notre partenariat bilatéral, et nous invitons nos partenaires gabonais à y participer pleinement ».

 

« Je réitère notre souhait et notre invitation à travailler étroitement avec nos partenaires et amis gabonais sur les sujets d´intérêts national et international, ainsi que sur les questions qui concernent le développement et l´émergence du pays », a-t-il suggérer.

 

Les liens entre l’Union européenne et le Gabon remontent à 1977. Le Gabon fait partie des Etats qui se sont ralliés derrière la bannière des pays ACP, c’est-à-dire, les Etats membres du Groupe des Etats d´Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Peu après la fondation de cette organisation en 1975 avec l´accord de Georgetown, les pays ACP se sont engagés dans un partenariat étroit et fructueux avec l’Union européenne, basé sur les quatre conventions de Lomé et l´accord de Cotonou qui leur a succédé en 2000.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/relations-uegabon-negociations-se-poursuivent-representant">
Twitter