PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les régies financières lancent une grève d’avertissement le 22 mai prochain

Les régies financières lancent une grève d’avertissement le 22 mai prochain

Les membres de la FESYREFAA ont voté à l’unananimité le mouvement de grève d’avertissement le 17 mai à Libreville @ Gabonactu.com

 

Libreville, 17 mai (Gabonactu.com) – Les membres de la  Fédération des syndicats des  régies financières et administrations assimilées (FESYREFAA) ont voté jeudi  à l’unanimité  lors d’une assemblée générale tenue à l’esplanade du ministère de l’économie à Libreville, l’observation d’une grève générale d’avertissement de deux jours à partir du 22 mai prochain pour manifester disent-ils  contre l’inertie et la mauvaise foi du gouvernement que rechigne de garantir  la pérennité de la « Prime de performance budgétaire (PPB », par une loi.

La  PPB  est une  nouvelle prime arrachée difficilement durant  des négociations avec l’administration. Celle-ci est endossée  à l’atteinte des objectifs du budget de l’état. Elle remplace la Prime d’incitation à la performance (PIF) que le gouvernement a supprimé pour insuffisance des ressources  budgétaires.

« L’avantage du cadre juridique, c’est de pouvoir garantir l’objectivité du traitement du dossier, le cadre juridique va nous garantir les sources de financement de notre prime, il va nous garantir le mode opératoire, il va nous garantir les clefs de répartition de cette prime, parce qu’aujourd’hui c’est à la tête du client », a expliqué, Wilfried Erisco Mvou Ossialas, vice-président et porte-parole de la FESYREFAA.

Au cours de l’assemblée générale, les syndiqués de la  FESYREFAA  se sont également prononcés sur le retrait de leur plateforme de la commission de négociations. Ces négociations ont piétiné  durant  7 mois. Le délai imparti était de 3 mois.

« Nous ne voulons plus des ministres dribleurs, nous volons très rapidement un décret présidentiel qui encadre notre prime », a insisté le porte-parole de la  FESYREFAA.  Le mouvement syndical qui promet la vie dure au nouveau ministre de l’économie Jean Marie Ogandaga,  a  par ailleurs menacé d’entrée en grève générale illimitée si aucune suite favorable n’est donnée.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/regies-financieres-lancent-greve-davertissement-22-mai-prochain">
Twitter