PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Refus de la CNAMGS dans les hôpitaux : toujours pas de solution immédiate

Refus de la CNAMGS dans les hôpitaux : toujours pas de solution immédiate

Des nouveaux nés malades et pris en charge par la CNAMGS © archives DCP

Libreville, 6 mai (Gabonactu.com) – Malgré une très grande réunion ce lundi au CHU d’Owendo entre le ministre de la Santé Denise Mekamne et tous les directeurs des hôpitaux du secteur public ainsi que les syndicats du secteur au Gabon, aucune solution immédiate n’a été trouvée sur le refus des personnels de santé du secteur public de recevoir les assurés de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS).

« Nous avons décidé de traiter certains cas urgents à l’exemple des personnes dialysées et des malades qui fréquentent l’hôpital de Nkembo », a déclaré Mme Mekamne au terme de cette réunion qui a durée toute la journée.

« Nous allons nous retrouver dans 3 jours pour faire le point des factures de la CNAMGS », a ajouté la ministre qui a proposé au personnel de santé de mettre entre parenthèses la dette de la CNAMGS de l’année 2018.

Denise Mekamne a suggéré à tous les protagonistes de ce dossier de prioriser les factures du 1er trimestre 2019 comme base d’un nouveau départ.

Les assurés de la CNAMGS doivent encore patienter quelques heures. Les syndicats des médecins et des autres agents de santé n’ont pas encore levé leur mot d’ordre hostile contre la CNAMGS et ses assurés. La situation dure depuis plus de deux semaines. Les conséquences seraient dramatiques pour certaines familles démunies.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/refus-de-cnamgs-hopitaux-toujours-de-solution-immediate">
Twitter