PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Réforme décriée des bourses : les marches de protestation des élèves ne faiblissent pas au Gabon

Réforme décriée des bourses : les marches de protestation des élèves ne faiblissent pas au Gabon

Les élèves du lycée technique  marchant le 9 avril vers l’immeuble dit Beyrouth du PK6 (6arr. de Libreville) sous le regard vigilant des gendarmes pour parer à toute éventualité ©  Gabonactu.com

Libreville, 9 avril (Gabonactu.com) – Des dizaines des milliers d’élèves des lycées et collèges des grandes villes du Gabon, ont organisé mardi pour la 2ème journée consécutive, des marches spontanées de protestation contre le durcissement des nouvelles conditions d’attribution des bourses aux nouveaux bacheliers, adoptées en conseil des ministres le 29 mars dernier.

L’ambiance a été plus électrique mardi à travers les rues de Libreville, Bitam, Oyem, Mouila, Tchibanga et Lambaréné. Les élèves ont marché pour manifester leur ras-le-bol contre le projet de décret portant critères d’attribution des bourses aux nouveaux admis à l’examen du baccalauréat.

La décision oblige les nouveaux bacheliers d’avoir une moyenne supérieure ou égale à 12/20 pour obtenir la bourse qui est selon, les dispositions de l’article 104 et suivant de loi d’orientation, une « prime au mérite et à l’excellence ». Il faut avoir un âge maximum de 19 ans.

Dans la capitale gabonaise, les élèves du Lycée d’Etat Paul Idjéndjé Gondjout, du lycée National Léon Mba, du lycée de Sibang, Bâ Oumar, Diba-diba et Calasance ont marché avant d’être dispersés par la police. A Bitam et à Mouila, certains élèves se seraient blessés dans leur fuite. Selon quelques témoignages, les forces de l’ordre auraient fait l’usage des bombes lacrymogènes.

Un fort dispositif policier a pris d’assaut la voie express juste non loin du carrefour PK5 dans le 3ème arrondissement de Libreville. Une manière pour eux de canaliser la marche des élèves du lycée technique Omar Bongo, élèves reconnus comme frondeurs. Aucun incident majeur n’a été enregistré, ils ont été dispersés dans le calme en fin d’après-midi.

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/reforme-decriee-bourses-marches-de-protestation-eleves-ne-faiblissent-gabon">
Twitter