PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Réflexion à Libreville pour endiguer la faim en Afrique

Réflexion à Libreville pour endiguer la faim en Afrique

Les participants posant pour la postérité avec les officiels le 29 octobre à Libreville ©  Gabonactu.com

Le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou a procédé mardi à Libreville à l’ouverture des travaux de la 12e réunion de l’équipe multidisciplinaire du Bureau sous régional pour la FAO en Afrique centrale. Les participants réfléchissent sur les mesures à prendre pour stimuler la croissance de la productivité de l’agriculture africaine, gage de l’éradication de la faim.

La rencontre sous régionale est axée sur la thématique : « Relever les défis de la transformation du monde rural et du développement des systèmes agro-industriels inclusives en Afrique Centrale ».  Une thématique qui découle de l’appel lancé par l’Union africaine et la 30e Conférence des ministres de l’agriculture tenue à Khartoum en février 2018.


« L’objectif de notre réunion sera d’évaluer les progrès réalisés à ce jour, d’examiner le plan d’action et articuler le travail de la FAO aux niveaux sous régional et national, d’identifier les domaines prioritaires d’intervention, des stratégies et des programmes, et développer des partenariats pour répondre aux priorités et besoins qui émergent dans la sous-région », a  indiqué le coordonnateur du Bureau Sous régional de la FAO pour l’Afrique, Helder Muteia.

Il est donc question pour les parties prenantes de parvenir à prendre des mesures pour stimuler la croissance de la productivité de l’agriculture africaine. Toute chose qui requiert l’apport du secteur privé et l’action des gouvernements.

« Nous avons un potentiel énorme en Afrique centrale et c’est à nous d’être déterminés. L’agriculture n’est pas l’affaire d’une seule personne, d’un département ministériel ou du gouvernement. C’est une affaire de responsabilité. Nous ne pouvons pas nous y soustraire. En réalité, nous connaissons les problèmes, nous connaissons les solutions. C’est à nous de les appliquer », a déclaré pour sa part Biendi Maganga Moussavou, de l’agriculture et de l’alimentation.

Au terme de 72h, cette 12e réunion devra aboutir sur des recommandations concrètes et spécifiques sur la contribution de l’Afrique centrale à l’éradication de la faim et de l’extrême pauvreté dans la sous-région.

Lisa Mboui

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin Escort * WP Theme *

live tv

* eskişehir escort * sefamerve * ankara escort