PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Réflexion à Libreville pour évaluer le système éducatif des 15 pays africains francophones

Réflexion à Libreville pour évaluer le système éducatif des 15 pays africains francophones

Le premier ministre et d’autres officiels qu’entouraient les participants  au PASEC 2019 ont posé pour la postérité @ Gabonactu.com

 

Libreville, 26 février (Gabonactu.com) – Le premier ministre, Emmanuel Issozé Ngondet a ouvert lundi  à Libreville les travaux relatifs au Programme d’analyse des systèmes éducations (PASEC 2019) de la Conférence  des ministres d’Afrique subsaharienne nationale des Etats et gouvernement de la Francophonie (CONFEMEN).

 

La rencontre internationale a mobilisé 84 experts  de l’éducation venus de 15 pays  francophones d’Afrique subsaharienne. Les participants vont plancher durant une semaine  (26 février au 2 mars) sur  entre autres, les enjeux  de la mise à l’essai des instruments du PASEC 2019 et le projet de l’enquête sur les enseignements.

 

 

« Sans un capital humain  de qualité, aucune Nation  ne peut prétendre au développement social, au défi  économique, quelque soient les ressources dont elle peut disposer », a déclaré M. Issozé Ngondet ouvrant les travaux.

 

 

Le Programme  d’analyse des systèmes éducatifs   est un outil d’évaluation des acquis des élèves. Il a été créé par la CONFEMEN  en 1991.  L’instrument permet d’apprécier le niveau de maîtrise des connaissances et des compétences  des élèves dans une discipline donnée. Il constitue ainsi un moyen de contrôle, de suivi et de pilotage de la qualité de l’éducation.  Le programme contribue depuis sa création à mieux cibler les politiques éducatives pour plus de d’efficacité, d’équité et de réussite des apprenants.

 

 

Le Gabon, à travers le ministre de l’éducation nationale, Nadine Patricia Anguilé Obame assure depuis deux ans, la présidence en exercice du  CONFEMEN. Pour elle, avec la mise œuvre du PASEC2019, le « système éducatif de notre pays pourrait ainsi apprendre beaucoup des autres  systèmes éducatifs pour s’améliorer davantage et gagner de plus en en plus en efficacité ».

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/reflexion-a-libreville-evaluer-systeme-educatif-15-pays-africains-francophones">
Twitter