PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les raisons de la non-participation du Gabon à l’Afro-basket de Yaoundé

Les raisons de la non-participation du Gabon  à l’Afro-basket de Yaoundé

Le SG du ministère des sports Frederick Ndounda durant le point de presse le 3 mai à Libreville © Gabonactu.com

Libreville, 4 mai (Gabonactu.com) – Le secrétaire général du ministère des Sports, Frederick Ndounda, a donné jeudi dans un point de presse les raisons de la non-participation de l’équipe nationale féminine de basketball à l’afro-basket qui aura lieu du 3 au 09 mai à Yaoundé au Cameroun, afin dit-il de mettre un terme à toutes les spéculations sur le supposé refus des sportives à l’appel du ministre des sports Alain Claude Bilié By Nze.

« La sélection nationale féminine de basketball, ne présentant pas de gage de réussite évident, au regard des conditions approximatives de sa composition, le gouvernement a décidé de la non-participation du Gabon à ces éliminatoires de l’afro-basket 2019 »,   a justifié M. Ndounda

C’est après plusieurs insuffisances observées de la part de la tutelle, à savoir l’inexistence d’un championnat national de basketball féminin depuis plus de 3 ans, la mise en regroupement de l’équipe nationale féminine les panthères par la Fédération gabonaise de basketball (FEGABAB), sans communiquer sur les conditions de ce regroupement et la constitution de la sélection nationale sans l’accord préalable du ministère que le gouvernement s’est contraint de décider de la non-participation du Gabon à ladite compétition.

Face à ces insuffisances, le ministère avait semble-t-il attiré l’attention du bureau fédéral sur l’extrême nécessité de disposer d’une sélection compétitive pour s’engager en compétition internationale. Le président de la FEGABAB qui avait rassuré, dit-on,  le ministère que l’équipe serait renforcé par 4 joueuses professionnelles évoluant dans les championnats compétitifs à l’étranger, n’a pas honoré. Seule une joueuse sur 4 indiquées aurait présenté sa disponibilité à 3 jours de la compétition. Partant de ces faits, la sanction est tombée !!!

Selon le secrétaire général du ministère des sports, cette mesure obéit à la volonté du gouvernement de s’assurer désormais des participations honorables de nos différentes sélections nationales aux compétitions internationales et de rompre avec l’improvisation, l’approximation et la récurrence des défaits qui n’honorent pas notre pays. Mieux, cette décision poursuit l’objectif de la compétitivité et de la performance qui concourent au rayonnement du pays à l’international.

Le ministère des sports s’est par ailleurs  engagé, dans le cadre des reformes qu’il mette progressivement en œuvre, à instituer l’organisation préalable des compétitions nationales comme principe fondamental devant favoriser la sélection des athlètes retenus dans les  différentes équipes nationales.

 

Eudes Rinaldy Leboukou

 

 

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/raisons-de-non-participation-gabon-a-lafro-basket-de-yaounde">
Twitter