PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

« Quand on dit aux autres réconcilions-nous, on dit il faut qu’on reconnaisse d’abord notre victoire » (l’opposant Louis Gaston Mayila)

« Quand on dit aux autres réconcilions-nous, on dit il faut qu’on reconnaisse d’abord notre victoire » (l’opposant Louis Gaston Mayila)

L’opposant Louis Gaston Mayila (micro) durant son alliance ( désormais volée en éclat) en 2016 © D.R

L’opposant modéré Louis Gaston Mayila, initiateur du concept « réconciliation nationale », a déploré dans une déclaration récente, le manque de patriotisme de certains de ses pairs, réfractaires au dialogue et  à la réconciliation.

 « Quand on dit aux autres réconcilions-nous, on dit il faut qu’on reconnaisse d’abord notre victoire », a déploré M. Mayila, qui a entamé une série des rencontres auprès des acteurs politiques de tout bord (majorité/opposition) pour expliquer le bienfondé de son idée.

Sans cité les noms des personnes opposées à cette idée de réconciliation, Louis Gaston Mayila fait allusion à l’attitude pour le moins irascible  de l’opposant Jean Ping. L’ancien candidat continu de contester la réélection du Président Ali Bongo 3 ans après. Il estime qu’il est le véritable vainqueur du scrutin présidentiel controversé du 27 août 2016.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter