PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Protection des veuves et des orphelins : la CNSS en première ligne

Protection des veuves et des orphelins : la CNSS en première ligne

Le sous-directeur  des prestations techniques de la CNSS, Ingrid Vane Zinsou expliquant aux visiteurs du stand le 22 juin à Libreville © Gabonactu.com

Libreville, 26 juin (Gabonactu.com) – Le sous-directeur  des prestations techniques de la  Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Ingrid Vane Zinsou a édifié les populations durant la récente célébration  à l’hôtel de ville de Libreville, de la journée internationale des veuves,  sur  un  de rôles  essentiels de l’entreprise de prévoyance sociale,  la protection  des veuves et des orphelins, une catégorie sociale vulnérable.

« Une des missions  de notre  organisme c’est bien de pouvoir protéger les orphelins et des veuves ou veufs des assurés, en apportant un revenu de substitution à ces personnes qui viennent de subir un traumatisme avec la perte de leur conjoint, de leur permettre de survivre à cette situation », a expliqué à Gabonactu.com Mme Vane Zinsou durant la cérémonie de clôture de la caravane de sensibilisation sur la spoliation des veuves organisée par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO) pour la Famille.

La caravane de sensibilisation et de lutte contre  la spoliation des veuves organisée  par la FSBO a eu lieu du 12 au 23 juin courant dans trois grandes villes du pays à savoir : Libreville, Akanda et Owendo.  Selon les statistiques officielles datant de 2015, 400 plaintes  de conjoints survivants victimes  de spoliation ont été enregistrées.

Partie prenante de cette grande caravane de sensibilisation qui semble changer progressivement la  mentalité dans la société,  la CNSS a exhorté ses assurés à régulariser leurs situations matrimoniales, préalable à toute protection y relative.

Dans ses prestations, la CNSS octroi une pension du conjoint survivant (veuf ou veuve non salarié) et d’une pension orphelins à charge (21 ans au maximum).   La pension d’orphelins  est versée sur un pourcentage correspondant au montant  de la pension vieillesse de l’assurée.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter