PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Promotion des jeunes : Ali Bongo tient progressivement sa promesse

Promotion des jeunes : Ali Bongo tient progressivement sa promesse

Ali Bongo Ondimba lors de la fête de la jeunesse à Lambaréné en 2016 @ Archives Gabonactu.com

 

 

Libreville, 15 avril (Gabonactu.com) – Le Président Ali Bongo Ondimba concrétise progressivement  sa promesse de promouvoir la jeunesse gabonaise en nommant il y a peu, certains jeunes cadres compétents dans l’administration publique.

 

Le dernier conseil des Ministres a vu la promotion de jeunes cadres à des postes à haute responsabilité, notamment à la présidence de la République où de nouveaux conseillers spéciaux ont été nommés. La décision du numéro un gabonais  de placer des jeunes gabonais à des postes stratégiques dans les pôles décisionnels de l’appareil de l’Etat traduit sa volonté, à travers le Septennat de la jeunesse, de voir les jeunes contribuer activement à la prospérité du pays.


Les dynamiques jeunes récemment promus au sein de haute administration @ DCP

Patrichi C. Tanasa (36 ans), Habiba epouse Yanga (35 ans) et Ali M. Bignoumba figurent parmi les jeunes  qui ont été nommés au cent conseil des ministres aux postes  de conseillers spéciaux du Président de la République, chargés respectivement  des industries, du département de la fonction publique et du sport.

 

Parmi les jeunes promus figurent des femmes auxquelles le chef de l’Etat veut assurer une place de choix dans le développement socio-économique du pays. C’est son engagement pris à travers la décennie de la femme. Pour  Ali Bongo, le « développement du Gabon n’est pas envisageable sans l’action des femmes ». D’où l’intérêt de les impliquer davantage dans la conduite de l’action publique.

 

 

Comme dans le cas des nominations précédentes, ces jeunes promus à des postes à hautes responsabilité ont été sélectionnés sur la base du critère de la compétence. Toutes et tous ont des expériences avérées dans des domaines dans lesquels ils interviennent en occupant leurs nouvelles fonctions. Aujourd’hui, la méritocratie prévaut dans la sélection des femmes et des hommes invités à conduire les actions sur lesquelles s’appuie la politique de développement du Gabon.

 

Ces nominations sont l’illustration de l’Egalité des chances, dit-on,  qui repose notamment sur le principe de méritocratie. Depuis plusieurs mois déjà, des jeunes issus de milieux divers, de différentes classes sociales, notamment celle défavorisée, et sans affiliation politique ou autre sont nommés à des postes clés.

 

Le deuxième mandat du chef de l’Etat est marqué par un changement de génération aux commandes de l’action publique. Des jeunes compétents, avec des idées nouvelles et inspirés par l’esprit patriotique, prennent désormais les choses en main. L’opportunité leur est donnée d’assurer le relais et d’assumer la responsabilité de porter les actions efficaces qui conduisent le pays vers le développement.

 

Selon certaines indiscrétions, cette autre série de nominations de jeunes dans l’administration publique s’inscrit dans une phase transitoire qui s’impose pour impulser une dynamique à l’action publique. Cette mutation qui s’opère par le renouvellement de la classe dirigeante cadre avec la nouvelle gouvernance voulue par le Président de la République pour qui le « service public doit connaître un changement en profondeur pour être plus efficace avec des effets immédiats  afin de répondre aux aspirations légitimes des Gabonais ».

 

 

Camille Boussoughou

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/promotion-jeunes-ali-bongo-tient-progressivement-promesse">
Twitter