PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Projet Handi’Entrepreneurs : la BAD salue les efforts de l’ONG Malachie

Projet Handi’Entrepreneurs : la BAD salue les efforts de l’ONG Malachie

Quelques bénéficiaires du projet Handi’Entrepreneurs © Com Malachie

Le représentant résidant au Gabon de la Banque africaine de développement (BAD), Robert Masumbuko  a salué les efforts de l’ONG Malachie pour son dynamisme déployé dans la concrétisation du projet Handi’Entrepreneurs, initié par le groupe bancaire pour faciliter l’employabilité des personnes en situation de handicap.

Les échanges de la séance de travail enrichissante au siège de l’ONG Malachie sis au nord de Libreville  entre le représentant de la BAD et les responsables de l’organisation humanitaire, ont été focalisés sur  l’objectif poursuivi, celui d’améliorer les conditions de vie des personnes en situation de handicap en facilitant l’accès à l’emploi.


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Handi-malachie2.jpg.

Le représentant de la BAD Robert Masumbuko posant pour la postérité avec les responsables de l’ONG Malachie © Com ONG Malachie

Dans le cadre de ses missions au Gabon, la BAD  conduit un projet axé sur le « renforcement des capacités pour l’employabilité des jeunes et l’amélioration de la protection sociale ». C’était l’occasion pour le représentant de la BAD de toucher du doigt l’expertise en la matière de l’ONG Malachie. Satisfait de la rencontre, Robert Masumbuko a promis que l’institution bancaire deviendra sous peu un partenaire non étatique clé l’ONG.

« Il nous a également exhorté à poursuivre notre professionnalisme en vue de mieux jouer notre rôle  d’interface entre le citoyen lambda et les partenaires au développement », a déclaré au terme de la rencontre, Avalyna Moundziegou, secrétaire générale de l’ONG Malachie.

Durant la séance de travail, les deux parties ont fait également  un tour d’horizon d’autres programmes conduits par l’ONG Malachie. Il s’agit  notamment  du Centre Social Intégré  de Port-Gentil  (École de la seconde chance),  le programme d’Action de veille et d’épargne communautaire (AVEC) et le projet IDYANJA.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter