PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Programme GRAINE : 8 tonnes de manioc en provenance de Franceville pour alimenter Libreville

Programme GRAINE : 8 tonnes de manioc en provenance de Franceville pour alimenter Libreville

Une partie de la cargaison du manioc en provenance de Franceville entrain d’être livrée © Com SOTRADER

 

Libreville, 5 janvier (Gabonactu.com) – La Société de transformation agricole et du développement rural (SOTRADER), entreprise chargée de mettre en œuvre le programme agricole GRAINE, a livré vendredi aux consommateurs de Libreville 8 tonnes de manioc en provenance de Franceville.

Une seconde livraison 5 jours après les 16 tonnes acheminées des villes de Ndendé, Tchibanga et Oyem. Objectif pallier à la pénurie de manioc à Libreville comme dans d’autres villes du pays par du manioc produit localement, suivant des objectifs assignés au programme GRAINE.

Au centre de stockage du Lac-Bleu (1er arr. de Libreville), l’arrivage de la province du Haut Ogooué, conduit par Ahmed Bongo Ondimba, directeur provincial de la SOTRADER a été supervisé par le Président directeur général adjoint cette entreprise agricole Théophile Ongandaga, par ailleurs directeur général d’Olam Gabon.

« C’est une occasion pour le Haut-Ogooué de prouver que le programme GRAINE est sur place et avance, nous sommes engagés à travailler en amont pour pouvoir fournir le marché local », a indiqué M. Bongo Ondimba qui a par ailleurs annoncé une plus grande livraison du manioc transformé dans les 6 prochains mois.

Aussitôt réceptionnées, les 8 tonnes de manioc ont été rachetées par un revendeur partenaire de la SOTRADER, Cisse Yacouba. Pour cet opérateur économique « depuis l’intervention de la SOTRADER, le prix du sachet de manioc a été revu à la normale, soit 7000 FCFA, nous venons nous ravitailler, afin d’assurer la desserte, au niveau du marché du pk8 ».

« Leur manioc est de très bonne qualité, il est très apprécié des clients par rapport à celui qui vient du Congo et du Cameroun, mais, il faut un peu d’amélioration au niveau de l’emballage de sorte qu’il soit plus gros, car les gabonais préfère ce qui est produit au niveau local », a souligné Cissé Yacouba.

Produit vivrier très prisé, le manioc consommé au Gabon depuis des années en grande partie provient des pays voisins, notamment le Cameroun et le Congo. Lancé en 2014 dans sept des neuf provinces du pays, le projet GRAINE a déjà produit plus de 5000 tonnes.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/programme-graine-8-tonnes-de-manioc-provenance-de-franceville-alimenter-libreville">
Twitter