PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Privés de salaires depuis deux mois, les sénateurs attentent la rentrée parlementaire pour se faire entendre

Privés de salaires depuis deux mois, les sénateurs attentent la rentrée parlementaire pour se faire entendre

Quelques sénateurs gabonais lors de la dernière session parlementaire @ DR  

 

 

Libreville, 11 août (Gabonactu.com) – Sans salaires depuis deux mois, les sénateurs gabonais constituant les 102 membres de la Haute Chambre du parlement du pays,  attentent la rentrée parlementaire qui interviendra le premier mardi du mois de septembre prochain pour se faire entendre.

 

Les sénateurs gabonais sont rémunérés mensuellement  à 1,700 million de FCFA. Ils ont également droit à 5 millions de frais d’intercession, perçus  durant la période d’intercession (vacances), pour les permettre de faire des comptes rendus parlementaires dans leurs circonscriptions électorales respectives.

 

Contrairement aux députés, les sénateurs  sont au régime sec durant cette période de vacances parlementaires. « Ça va chauffer dès la rentrée parlementaire », a confié à Gabonactu.com un sénateur du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

 

Au Senat, le PDG est majoritaire avec 82 sénateurs. Nombreux sont remontés contre l’exécutif. Membres à part entière du régime,  ils estiment être marginalisés.

 

La période  de rentrée parlementaire choisie par les sénateurs  n’est pas fortuite. La session sera consacrée au vote des textes de loi issus du dialogue politique national,  organisé à Angondjé, au nord de Libreville du 28 mars au 25 mais, à l’initiative du président Ali Bongo Ondimba. Le vote visera la révision d’un certain nombreux des textes législatifs pour moderniser le système électoral gabonais, encore balbutiant.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/prives-de-salaires-depuis-deux-mois-les-senateurs-attentent-la-rentree-parlementaire-pour-se-faire-entendre">
Twitter