PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Notre priorité, maintenir le chemin de fer dans un état d’exploitation optimal (Léandre Anoue Kiki, secrétaire exécutif de l’ARTEF)

Notre  priorité, maintenir le chemin de fer dans un état d’exploitation optimal (Léandre Anoue Kiki, secrétaire exécutif de l’ARTEF)

Le secrétaire exécutif de l’ARTEF Léandre Anoue Kiki ©  Gabonactu.com

Libreville, 27 mai (Gabonactu.com) – Le secrétaire  exécutif de l’Autorité de régulation des transports ferroviaires (ARTF), Léandre Anoue Kiki a dans une interview exclusive accordée à Gabonactu.com, indiqué que son institution est à pied œuvre pour maintenir le chemin de fer gabonais dans un étant d’exploitation sans anicroche. Après la présentation de l’ARTEF, le régulateur de la voie ferrée nous  ainsi sa vision et ses grands chantiers prioritaires.   

Gabonactu.com : Pouvez-vous nous présenter l’ARTEF ?

Léandre Anoue Kiki : l’autorité de Régulation des Transports Ferroviaires (ARTF) a été créée par l’ordonnance No017/PR du 25 février 2010 ratifiée par la loi xx. L’ARTF est une autorité administrative indépendante dotée d’une autonomie technique, administrative et financière. Elle concourt au développement du secteur public ferroviaire gabonais.

L’ARTF assure trois (3) principales missions :

  • Le conseil ;
  • Le contrôle
  • L’arbitrage.

Comme organe de conseil, l’ARTF :

  • Donne des avis tout projet de loi et règlement relatif au secteur ferroviaire ainsi que sur l’ensemble des aspects économiques, techniques et juridiques ;
  • Institut et donne avis motivé sur les demandes de licences d’exploitation de sillons, d’autorisation d’assermentation des agents ferroviaires et d’agréments de matériels ainsi que les autres dépendances du domaine ferroviaire ;
  • Donne des avis sur la tarification des prestations ferroviaires ;
  • Effectue des recherches et des études relatives au marché ferroviaire à son initiative ou à la demande du gouvernement ;
  • Propose au gouvernement tout moyen de financement des infrastructures ferroviaires ainsi que des redevances domaniales.

    Le S E de l’ARTEF est à l’ouvrage pour atteindre les objectifs escomptés © Gabonactucom

Comme organe de contrôle, l’ARTF :

  • Veille au respect et à l’application du Règlement général de Sécurité(RGS) et du cahier de charges du concessionnaire ou toute autre exploitation du domaine ferroviaire ;
  • Garantit l’égal accès des usagers, des expéditeurs et des operateurs du transport ferroviaires aux infrastructures ;
  • Contrôle la concurrence sur les marchés des services ferroviaires y compris le marché des transports en fret, sans préjudice des textes en vigueur ;
  • Veille à la mise en place d’une politique tarifaire juste dans les transports ferroviaires, au paiement des redevances et à la répartition des équitables des sillons entre les opérateurs des marchés ferroviaires ;
  • Inflige des sanctions administratives et pécuniaires aux exploitations du domaine ferroviaire en cas de violation de la réglementation en vigueur.

Comme organe d’arbitrage, l’ARTF :

  • Connait en premier ressort tous les litiges juridictionnels qui opposent les opérateurs ou les usagers (clients) de ce secteur.

Par ailleurs, l’Autorité de Régulation composé de quatorze(14) dont trois (3) permanents ; le Président et les deux(2) Vice-présidents et d’un organe de gestion dirigé par une Secrétaire Exécutif qui est secondé d’un Secrétaire Exécutif Adjoint. Pour assister le Secrétariat Exécutif, l’organigramme prévoit quatre(4) directions fonctionnelles : La Direction Technique et de l’Expertise ferroviaire(DCEF), la Direction Comptable Administrative et financière(DCAF) et la Direction des Affaires Juridiques et du Contentieux(DAJC).

 

 

La voie ferroviaire gabonaise se modernise grâce aux efforts conjugués de la SETRAG , de l’ARTEF et des plus hautes autorités © DR

Gabonactu.com : Les actions menées depuis votre arrivée il y a an à la tête de l’ARTEF

 

Léandre Anoue Kiki : Il y a eu la régulations des salaires ; la mise en place d’un mécanisme de financement de traitement de vingt et une (21) zones instables supplémentaires en dehors de celles déjà répertoriés et dont le financement est garanti par un emprunt de l’Etat auprès de l’AFD et de la Banque Mondial et  l’élaboration des textes juridiques d’application (Licences, agréments, habilitation, autorisation de mise en circulation commerciale (AMEC), certificat de sécurité, arrêtés portant immatriculation des véhicules ferroviaires…etc.). il y a eu également l’achat de véhicules de fonctions aux directions opérationnelles (DTEF/DCEF), au Secrétariat Exécutif et à la Présidence du conseil de Régulation ; achats de matériels et de mobiliers de bureau ; le revêtement et assainissement de tout le bâtiment ; ainsi que Amélioration et la consolidation du climat social.

Gabonactu.com : Quelles sont vos priorités pour le rayonnement de l’ARTF et le bien-être des usagers du Transgabonais ?

 

Léandre Anoue Kiki : Nos priorités sont celles de  maintenir le chemin de fer dans un état d’exploitation optimal sur le plan commercial, technique et sécuritaire ; l’exécution totale du Programme de Remise à Niveau de la Voie(PNR) : Remplacement des traverses en bois par des traverses bi-block sur 647 km et traitement complet des zones identifiés comme instables  et l’amélioration continue des conditions de travail des agents de l’ARTF. Il sera question  d’achever la mise en place des représentations provinciale dans les grandes gares (Booué, Lopé et Ndjolé) ; l’audit quinquennal de la voie ferrée sur le linéaire 647 km ; le renforcer des contrôles inopinés sur l’infrastructure et à bord des trains  et enfin rendre opérationnels et exécutoires tous les textes d’application issus de la loi d’orientation sur les transports en matière ferroviaire.

Gabonactu.com : Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté au sein de votre structure ?

L’exploitation du Transgabonais se veut optimal pour le bonheur des usagers © DR

Léandre Anoue Kiki : La difficulté est du point de vue budgétaire. Notre subvention qui était de l’ordre de un milliard d FCFA en 2010 est aujourd’hui de 170 million de FCFA, compte tenu du contexte économique de l’Etat. L’idée aujourd’hui, grâce au nouveau dispositif juridique, c‘est d’augmenter nos ressources propres et aller vers une plus grande autonomie financière. Les perspectives à ce niveau sont encourageantes et nous allons continuer à travailler dans ce sens sur la base des instructions des plus hautes autorités de la République.

 

Gabonactu.com : Parlez-nous un peu du Programme de Remise à Niveau de la voie (PRN)

 

Léandre Anoue Kiki : L’exploitation du chemin de fer Transgabonais a démarré en 1986 et donc cela fait trente-trois (33) ans que la voie est utilisée. Autre élément à souligner, en raison de l’arrêt de l’évacuation du manganèse de COMILOG par le Congo Brazzaville via le port de Point Noire, du transport du bois et du type de climat chez nous qui est tempéré et humide avec une forte pluviométrie, notre ligne de chemin de fer connait une usure accélérée de l’infrastructure, et particulièrement de la voie. C’est donc après expertise et à titre préventif que le gouvernement de la République de concert avec le gestionnaire de l’infrastructure qui est la SETRAG a entreprise de lancer rapidement des travaux de réhabilitation d’une grande ampleur sur quatre (4) axes prioritaires :

  • Traitement de 83 zones instables identifiées ;
  • Remplacement des traverses en bois par des traverses en béton bi-block sur 647 km ;
  • Réhabilitation et construction des gares ;
  • Construction des passerelles pour piétons et aménagement des passages à niveau pour véhicules ;
  • Campagne par technique d’ultrason pour évaluer l’usure exacte du rail.

Gabonactu.com : Gabonactu.com vous remercie

 

Léandre Anoue Kiki : C’est moi qui vous remercie

 

Propose recueillis par Sydney IVEMBI

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com