PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La presse désormais indésirable pour la suite du dialogue

La presse désormais indésirable pour la suite du dialogue

Une vue des nombreux journalistes accrédités au dialogue @ Gabonactu.com

Libreville, 10 mai (Gabonactu.com) – La presse gabonaise accréditée pour couvrir le dialogue national qui se déroule depuis le 28 mars dernier ont été poliment priés de rester chez eux à partir de ce 10 mai, selon un communiqué dont une copie a été transmise à Gabonactu.com

 

Selon le communiqué, dès ce 11 mai, le site du stade d’Angondjè passe sous le contrôle de la Confédération africaine de football (CAF) qui y organise du 14 au 28 mai prochain la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN U17).

 

Cet événement « limite ainsi les capacités de la Coordination de la communication du Dialogue à accompagner la presse accréditée dans les meilleures conditions, avec toutes les commodités pratiques », expliquent la Commission communication.

 

« Cette situation nous contraint à restreindre l’accès aux lieux, à compter du jeudi 11 mai 2017, date à partir de laquelle la présence des journalistes sur site ne sera plus possible », ajoute le texte.

 

« Toutefois, les communications officielles du Bureau seront transmises à la presse jusqu’à la fin de la phase politique. La presse accréditée sera conviée à la remise du rapport officiel au Chef de l’Etat dans les jours qui suivront la fin du Dialogue, le 25 mai 2017 », souligne la commission.

 

La clôture de ce dialogue initialement prévue ce 10 mai a été repoussée au 25 mai pour permettre d’aplanir les points de vue sur les sujets divergents.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. timesgabon

    A la veille de la reunion tenue par le ministre de la com avec les agents de l’agp et d’africa numero un; nous sommes entres en relation avec des proches de lin joel ndembet pour enquetes. Selon eux, les detournements occasionnés à l’agp sont à mettre sur le compte du cabinet de laure gondjout qui etait dirigé à l’epoque par un homme, monsieur jude oyouomi actuel directeur des ressources humaines de la presidence et ancien fondateur du journal en ligne timesgabon. Il avait positionné sa celebre soeur natacha oyouomi pour mieux profiter des finances de l’agence d’ou son exces de zele à l’epoque. En 2014, apres le gros scandale, son frere l’a envoyé à gabontelevision pour le meme objectif, detourner l’argent du groupe mais cette fois en complicité avec bilie bi nze. Nous nous somme s rapprochés de laure gondjout qui nous a recu, elle a confirmé que les detournements de gabon poste ( dont mr jude oyouomi est l’un des administrateurs), l’agp, gabontelevision, la subvention à la presse, africa numero1 entre autre, sont l’oeuvre de ce mr qui etait son directeur de cabinet, elle ne faisait que signer aveuglement les papiers dont la teneur etait changée au sortir de la presidence. les directives etaient detournées et l’argent aussi. Laure gondjout nous a signifié que si l’operation mamba la sollicitait, elle dira toute la verité.
    Le meme weekend, d’autres informations nous sont parvenues. Des proches d’un ancien dg des douanes qui reside à alibandeng nous ont confiés que des tractations sont en cours entre mr jude oyouomi, le ministre de l’economie, jean pierre lemboumba lepandou pour que le poste de dg des douanes reviennent à un ancien dg de cette administration, aussi ancien repris de justice avec pour objectif la survie de leurs enfants. Qu’en pense boguikouma?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/presse-desormais-indesirable-suite-dialogue">
Twitter