PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Présidentielle de 2016 : Un leader de la société civile se positionne comme un potentiel candidat de l’interposition

Présidentielle de 2016 : Un leader de la société civile se positionne comme un potentiel candidat de l’interposition

 M. Minlama Mintogo prenant un bain de foule le  20 juin 2015@    Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le président de l’Observatoire national de la démocratie (OND), Dieudonné Minlama Mintogo, un leader de la société civile gabonaise a laissé entendre à demi-mot samedi à Libreville lors d’un meeting qu’il est « prêt » à se porter candidat de l’interposition à l’élection présidentielle de 2016 dont l’actuel chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba est lui aussi un potentiel candidat à sa propre succession.

 

« Je suis prêt et j’irai jusqu’au bout », a déclaré M. Minlama Mintogo au cours d’un meeting populaire qui s’est tenu à l’esplanade du collège Capitaine Ntchoréré de Libreville.
Pour accompagner cette ambition, l’activiste a annoncé la création de son nouveau mouvement politique baptisé : Convention nationale de l’interposition (CNI). Le désormais ancien membre de la société civile a ainsi donc décidé « en tout âme et conscience et en homme libre de monter son implication citoyenne dans la vie politique et publique de la nation d’un cran ».

Selon Dieudonné Minlama sa formation politique aura pour objectif de faire aboutir la Nouvelle Espérance, un concept de son défunt mentor, l’opposant André Mba Obame décédé le 12 avril 2015. M. Minlama se définit comme le fils spirituel de celui que les partisans appelaient affectueusement « AMO ».

Les leaders syndicats presents à la declaration de Dieudonné Minlama le 20 juin 2015 au collège N'Tchoréré de Libreville@Gabonactu.com
Les leaders syndicats présents à la déclaration de Dieudonné Minlama le 20 juin 2015 au collège N’Tchoréré de Libreville@Gabonactu.com

Consolider la paix pour entreprendre un développement harmonieux du Gabon, telle est l’une des grandes lignes du projet de société du probable candidat de l’interposition à l’élection présidentielle de 2016.

 

« Je lance un appel à tous les leaders religieux et aux syndicats de venir me rejoindre », a-t-il invité pour réussir son combat politique. Tout en déplorant la « démocratie malade » du Gabon, le nouvel homme politique a indiqué sa ferme volonté de « faire du Gabon une démocratie apaisée ». Plusieurs syndicalistes et des centaines des sympathisants ont répondu présent à cette messe politique. Deux opposants, David Mbadinga, de l’UPGL et Samuel Mendou Nguema du MORENA, y ont également assisté au meeting.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/presidentielle-de-2016-un-leader-de-la-societe-civile-se-positionne-comme-potentiel-candidat-de-linterposition">
Twitter