PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Présidentielle d’août 2016: Les propositions du PDG-Heritage et Modernité pour democratiser le Gabon

Présidentielle d’août 2016: Les propositions du PDG-Heritage et Modernité pour democratiser le Gabon

Quelques membres  fondateurs du Rassemblement  PDG-Héritage et Modernité @ Archives  Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Rassemblement PDG-Héritage et Modernité, un groupe des députés et cadres ayant fait scission au sein du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et qui se propose aussi d’investir sous peu un candidat à l’élection présidentielle d’août 2016, décline quelques points de son offre politique pour dit-il  démocratiser le Gabon qui serait dans une « dérive monarchique ».

 

 

Dans un communiqué dont Gabonactu.com a obtenu copie, l’aile politique dont les chefs de file sont les députés exclus du PDG : Alexandre Barro Chambrier et Michel Menga, réclame les conditions de transparence pour l’élection présidentielle à venir.  Ils veulent entre autres, la limitation du mandant présidentiel à 2 et  le retour du mode d’élection à 2 tours.

 

 

« Le rétablissement d’un mode de scrutin uninominal à 2 tours pour toutes les élections politiques pour conforter et légitimer une majorité politique quelle qu’elle soit et de quel bord politique qu’elle vienne », souligne le communiqué signé du directoire du rassemblement PDG-Héritage et modernité.

 

 

Comme une esquisse de projet de société, « H.M » propose également la « publication, le contrôle et la limitation des budgets de campagnes électorales ». Il veut également la mise en place des conditions de conditions de favorable à la préservation de l’indépendance absolue des « organes et institutions dédiés à l’organisation des élections et à la validation des résultats électoraux ».  

 

Barro Chambrier pourrait être le prochain candidat d’héritage et Modernité à l’élection présidentielle 2016 @ Archives Gabonactu.com
Barro Chambrier pourrait être le prochain candidat d’héritage et Modernité à l’élection présidentielle 2016 @ Archives Gabonactu.com

 

Par ce dernier point, la plateforme des élus frondeurs du parti au pouvoir font allusion à la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) et la Cour constitutionnelle,  deux entités indispensables dans le processus d’organisation des élections au Gabon, considérées souvent à tort ou à raison  favorables au pouvoir.

 

 

Le Rassemblement PDG-Héritage et Modernité réitère dans le communiqué son ambition de présenter son candidat, contre Ali Bongo Ondimba, candidat naturel du PDG investi à sa propre succession. Le groupement politique se prépare  à organiser un congrès d’investiture de ce candidat qui n’est pas encore connu.  Il se susurre que ce candidat pourrait être Alexandre Barro Chambrier, un homme politique qui s’est révélé très critique contre le chef de l’Etat et ses  proches le 27 juin 2015 dans une déclaration incendiaire.

 

 

Dans le même communiqué,  le PDG-Héritage et Modernité a tenu à balayer d’un revers de la main  son rapprochement avec  l’actuel président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama. Selon  certaines informations distillées dans la presse, M. Nzouba Ndama serait le vrai parrain d’héritage et Modernité.  D’après la presse et les réseaux sociaux,  ce baron du régime d’Ali Bongo annoncera sa candidature d’ici le mois d’Avril prochain au nom d’héritage et Modernité. « Ces articles erronés et anonymes, opportunément publiés dans l’intention manifeste d’engendrer la confusion, de manipuler l’opinion et démobiliser les gabonais », fustige-t-on.

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/presidentielle-daout-2016-les-propositions-du-pdg-heritage-et-modernite-pour-democratiser-le-gabon">
Twitter