PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Présidentielle 2016 : le Woleu Ntem s’ouvre et s’offre à Jean Ping

Présidentielle 2016 : le Woleu Ntem s’ouvre et s’offre à Jean Ping

Photo @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Plusieurs milliers des populations de la province du Woleu Ntem (nord) ont réservé un accueil chaleureux et une écoute attentive à l’opposant Jean Ping adoubé par une bonne partie de cadres de cette province dont René Ndemezo’o Obiang et le maire d’Oyem, Vincent Essono Mengué.

 

A Oyem comme à Bitam, la déferlante jaune (couleurs du candidat) a été remarquable. René Ndemedzo’o Obiang, Vincent Essono Mengue ou encore Casimir Oyé Mba dont les parents sont originaires de cette province ont démontré leur capacité de mobilisation.

 

Les partisans de l’opposant ont chanté et dansé au rythme de la chanson de campagne composée par Pierre Claver Akendengué : « libérer la liberté ».

 

« Nous vous avons entendu, nous avons entendu l’appel du peuple pour une candidature unique. Ca n’a pas été facile. Nous devons rendre hommage à tous ceux qui ont œuvré pour cette candidature unique », a déclaré Jean Ping qui a demandé d’applaudir pour tous ceux qui ont œuvré pour cet objectif.

 

« Lui  (Ali Bongo Ondimba, ndlr) c’est la mort. Nous c’est la vie. S’il passe vous choisissez la mort. Si nous passons vous choisissez la vie », a déclaré Jean Ping dans son meeting à Bitam.

 

« Tous les fils du Woleu Ntem (…) qui soutiennent Ali soutiennent la mort du Woleu Ntem« , a-t-il ajouté.

 

« Il faut vous préparez. La victoire ne peut pas nous échapper. La victoire ne doit pas nous échapper et nous seront là le soir du 27 août entrain de fêter notre victoire », a-t-il prédit.

 

« Je suis devant vous mais je ne suis pas seul. Nous allons gagner ensemble. Nous dirigerons ce pays ensemble et nous allons le changer ensemble. Voilà ce que nous pouvons vous promettre », a-t-il conclu.

 

Après le Woleu Ntem, jean Ping s’attaquera à sa province natale de l’Ogooué Maritime puis celle de l’Estuaire qui abrite Libreville, la capitale.

 

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/presidentielle-2016-woleu-ntem-souvre-soffre-a-jean-ping">
Twitter