PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Présidentielle 2016 : plus de 2 500 plaintes contre la candidature d’Ali Bongo Ondimba

Présidentielle 2016 : plus de 2 500 plaintes contre la candidature d’Ali Bongo Ondimba

François Ondo Edou porteur des plaintes de l’Union nationale dans un bureau de la CENAP @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’union nationale (UN) et le Mouvement héritage et modernité (H&M) ont déposé mercredi au siège de la Commission électorale nationale et permanente (CENAP) quelques 2 500 plaintes rédigées par les militants de leurs partis respectifs pour protester contre la candidature du président sortant, Ali Bongo Ondimba qu’ils accusent de ne pas être un gabonais d’origine, donc inéligible.

 

L’Union nationale, pièce maîtresse de ce débat dit de « la filiation d’Ali Bongo »  a remis 1500 plaintes soigneusement rangées dans des chemises cartonnées. Le Mouvement Héritage et Modernité en a déposé 1 100.

 

« Nous respectons nos institutions et notre justice c’est pourquoi nous venons de déposer ces plaintes », a expliqué à la presse le président de H&M, Alexandre Barro Chambrier, ancien ministre de Pétrole sous Ali Bongo Ondimba.

 

« En 2009 Ali Bongo a déposé un acte de naissance qu’il a lui-même estimé être un faux. Nous voulons savoir quel acte de naissance il a produit dans son dossier de candidature. Est-ce celui de 2009 ou un autre », s’est il interrogé avant d’ajouter que nous n’accepterons pas la situation d’un homme qui serait à la tête de notre pays alors qu’il ne rempli pas les conditions.

 

Alexandre Barro Chambrier s'adressant à la presse @ Gabonacu.com
Alexandre Barro Chambrier s’adressant à la presse @ Gabonacu.com

Dans leurs plaintes, les opposants et leurs militants ne reconnaissent pas Ali Bongo comme un gabonais d’origine. Ils le soupçonnent d’être un enfant adoptif d’Omar Bongo. A ce titre, il n’est pas éligible en vertu de l’article 10 de la constitution qui interdit aux gabonais ayant acquis la nationalité de briguer le fauteuil présidentiel. « C’est une injure faite à mes parents. Je ne peux pas justifier ce qui est naturel », s’était défendu Ali Bongo en 2014 lorsque ce débat avait refait surface.

 

Sentant une certaine manipulation, un haut cadre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), contacté par un journaliste de Gabonactu.com a estimé que si le PDG pouvait aussi déposer des recours, la CENAP en recevra jusqu’à 30 000 par jour.

 

La liste des candidats retenus pourrait être connue vendredi prochain après une session plénière de la CENAP.

 

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/presidentielle-2016-plus-de-2-500-plaintes-contre-candidature-dali-bongo-ondimba">
Twitter