PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Présidentielle 2016 : Maganga Moussavou suggère une élection primaire entre Jean Ping et lui

Présidentielle 2016 : Maganga Moussavou suggère une élection primaire entre Jean Ping et lui

Gildas Boussamba, porte parole de Maganga Moussavou @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le président du Parti social-démocrate (PSD, opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou, par la voix de son porte-parole,  Gildas Boussamba, a proposé mercredi à ses pairs de l’opposition d’organiser les primaires entre lui et Jean Ping  pour avoir, dit-il, un meilleur candidat unique de l’opposition à l’élection présidentielle de 2016.

 

 « J’entrevois tout comme le président Mendou du MORENA et bien d’autres une configuration avec Pierre Claver Maganga Moussavou candidat à la candidature émanant de l’UFA et des partis signataires de la déclaration du 23 mars 2015 et Jean Ping candidat à la candidature du Front », a indiqué M. Boussamba lors d’un point de presse tenu au siège du PSD sis au  quartier Ancien Sobraga dans le 2ème arrondissement de Libreville.

 

Selon lui, il est mieux pour l’opposition d’avoir deux candidats dans une élection aussi majeure. Il n’a pas aussi exclut que « l’un puisse désister au profit de l’autre le moment venu tant dans un système électoral à deux tours qu’à celui à un tour ».

 

Dans son ambition de se porter candidat  à cette élection avenir, Pierre Claver Maganga Moussavou a initié récemment une tournée nationale pour dit-il « écouter les gabonais » avant  de se prononcer sur la question. La tournée qu’il a entamée dans le Woleu-Ntem se poursuivra cette fin du mois dans les provinces de l’Ogooué-Ivindo, le Haut-Ogooué et l’Ogooué-Lolo. S’ensuivra en plus les provinces de la Nyanga, de la Ngounié, du Moyen Ogooué, de l’Ogooué-Maritime et se terminer à l’Estuaire.

 

L’opposition ne s’est pas encore prononcée sur son candidat en 2016. Plusieurs cadres de l’opposition radicales ont suggéré Jean Ping, ancien président de la Commission de l’Union africaine comme le candidat unique de l’opposition. Un choix qui suscite des réactions négatives au sein de cette opposition.

 

Sydney IVEMBI  

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/presidentielle-2016-maganga-moussavou-suggere-une-election-primaire-entre-jean-ping-et-lui">
Twitter